Politique

Candidat déclaré à sa succession depuis vendredi, 19 février, Denis Sassou Nguesso n'était pas, spirituellement, présent à Kintélé où se passait son fameux dialogue avec les jeunes étudiants de la future université « Denis Sassou Nguesso ». Le sanguinaire était ailleurs, terriblement, hanté par le fantôme de Mokoko.

Après la nomination de Cissé Bacongo comme son conseiller spécial en charge de la réforme constitutionnelle, Alassane Dramane Ouattara remet en marche sa machine à frauder pour son prochain passage en force.

Vivre aux Comores n'est pas un long fleuve tranquille. Les dérives existent de tout côté, même de là où on ne les attendait pas. La démocratie est menacée. De tous ces problèmes, l'ancien président et candidat à l'élection présidentielle du 21 février, nous entretient et explique pourquoi il a décidé de revenir.

Sans se soucier des qu'en dira-t-on, Pierre Nkurunziza rend son voisin, Paul Kagame, responsable des maux qui minent le Burundi. C'est juste s'il ne dit pas que c'est le Rwanda qui l'a contraint à ne pas respecter la constitution ni les Accords d'Arusha.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclassifié cent documents confidentiels défense dans le cadre de l'enquête française sur l'assassinat de deux journalistes de RFI, au Mali, en 2013.

Le chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, s'est entretenu, mercredi, 17 février, avec l'envoyé spécial de l'Union Africaine (UA) pour la République démocratique du Congo (RDC), Edem Kodjo, de l'organisation des élections dans ce pays, prévues pour novembre prochain.

Candidat à sa mort à la tête du Congo, Denis Sassou Nguesso est en train de voir, à contre-coeur, cette hypothèse, inexorablement, s'éloigner. Il conjugue, pourtant, les efforts pour la rendre possible. Mais on y croit de moins en moins dans son clan.

Sept candidats sont en lice pour tenter de détrôner le président ougandais sortant, Yoweri Museveni, au pouvoir, depuis 1986, et en course pour un cinquième mandat lors de la présidentielle de ce jeudi, 18 février 2016.

Cela lui changera des manifestations des agriculteurs et des incessantes critiques de la droite, de la gauche du parti socialiste, et de l'extrême gauche. Au Mali et au Burkina, le premier ministre sera au chaud au propre comme au figuré. Une chaleur qui transparaîtra, aussi, dans les coeurs des dirigeants qui vont le recevoir.

Comme promis pendant sa campagne présidentielle, en 2012, le président, Macky Sall, voulait réduire de 7 à 5 ans, la durée de son actuel mandat. Les cinq du Conseil lui ont opposé une fin de non recevoir. Mais, on retient de Macky Sall qu'il est un homme de parole et courageux.

Progressivement mise hors jeu par des dignitaires de la Zanu-PF proches de l'épouse du chef de l'Etat, Grace Mugabe, celle qui faisait office de dauphin de manière quasi-officielle, Joice Mujuru, après son expulsion du parti, vient de créer « We Are People First » (Le Peuple d'abord). Objectif : gagner la prochaine présidentielle en s'opposant à son ancien mentor.

Faustin Archange Touadéra conforterait son avance sur son rival, Anicet Georges Dologuélé, et pourrait, largement, gagner ce deuxième tour, si son équipe de campagne ne baisse pas la garde.

Le nom de Boutros Boutros-Ghali ne rappelle pas de très bons souvenirs dans les présidences africaines francophones. Et pour cause : il fut installé à l'Organisation internationale de la francophonie grâce au forcing du président français de l'époque, Jacques Chirac.

Jusqu'où ira la fuite en avant de Pierre Nkurunziza ? Dernière trouvaille du très illuminé président du Burundi : l'interdiction des motos-taxis dans Bujumbura. Conséquence : les paisibles populations sans moyens pour emprunter des taxis ou minibus devront marcher à pied jusqu'au centre ville.

Si les quatre autres pays, à savoir, le Nigeria, le Tchad, le Bénin et le Niger, infligeaient, aussi, de leur côté, les énormes pertes que l'armée camerounaise fait subir à la nébuleuse, Boko Haram, depuis quelques mois, on aurait, déjà, conjugué cette secte au passé composé.

Actuellement, ministre chef de cabinet de la présidente de la République, pour quelques semaines, encore, Christelle Sappot va, bientôt, rejoindre la Guinée équatoriale où elle vient d'être nommée ambassadeur avec résidence à Malabo. Beaucoup de travail l'attend.

L'ancien premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, a annoncé, dimanche, 14 février, son soutien, au maire de Bordeaux pour la primaire de la droite et du centre, le qualifiant de "personnalité forte, fiable et fidèle". Cette primaire est courue parce qu'il y a de fortes chances que son vainqueur devienne président de la République en 2017.

L'année 2016 sera une année charnière, en Afrique, avec, pas moins de 16 élections présidentielles, à commencer par un second tour, en Centrafrique, afin de sortir ce pays de trois ans de violences inter-communautaires.

Le Conseil constitutionnel de la Mauritanie est composé de 6 membres pour un mandat de 9 ans non renouvelable. Il veille à la régularité des élections ou référendum et examine toute réclamation. Les lois, lois organiques, règlements des assemblées, doivent être présentés au Conseil pour vérification de leur conformité à la constitution.

Cette polémique stérile sur la double nationalité qui ne cesse d’alimenter la vie politique sénégalaise est un faux débat puisque improductive face aux enjeux majeurs et questions essentielles de notre Sénégal.