Politique

Jacob Zuma n'exaspère pas seulement l'opposition et la société civile. Dans son propre camp politique, on n'a marre de ses multiples et nombreuses frasques. Son dernier exploit, c'est de s'attirer l'animosité d'un compagnon de Nelson Mandela qui lui demande officiellement de démissionner.

Après 32 ans de dictature ravageuse à la tête du Congo, Denis Sassou Nguesso, candidat à sa succession, a affirmé qu'il est seul à proposer un programme pendant cette campagne. Pour le prendre en flagrant délit de mensonge, nous vous proposons les grandes lignes du programme de la candidate, Claudine Munari, la seule femme candidate à cette présidentielle. Jugez-en vous-même.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a donné un délai de 60 jours pour qu'une Commission ad hoc puisse rédiger une Constitution adaptée à la 5e République.

Hama Amadou, l'adversaire (virtuel) de Mahamadou Issoufou au deuxième tour de la présidentielle, est arrivé, en France, presque inconscient. Il a, immédiatement, été pris en charge, à l'hôpital américain de Neuilly. Hama a été traumatisé par la dictature de celui qui veut absolument se succéder à lui-même. L'opposition a déjà averti : la victoire d'Issoufou ne sera pas reconnue. Le Niger va-t-il éviter les troubles ?

Voter non au référendum du 20 mars sur le projet de réforme constitutionnelle, c'est faire doublement fausse route : c'est d'une part, se sanctionner soi-même, et d'autre part, sanctionner le peuple qui ne pourra pas bénéficier des réformes.

La campagne présidentielle bat son plein au Congo. Bien que Sassou Nguesso ait confisqué les médias d'Etat à son seul et unique profit, il y a des signes qui montrent que sa dictature touche à sa fin.

La Fifa a saisi la justice américaine pour récupérer des "dizaines de millions de dollars" auprès de ses anciens dirigeants poursuivis aux Etats-Unis et accusés d'avoir détourné plus de 200 M USD, selon des documents rendus publics mercredi, 16 mars 2016.

 A l'origine du référendum, il y a bien eu un avis préalable du Conseil constitutionnel qui a abouti à un texte définitif qui a tenu compte des remarques de la haute juridiction.

Congo présidentielle : Claudine Munari dit : « Je veux être la mère de la nation ». Une déclaration d'amour pleine de chaleur dans un Congo qui en a bien besoin. Voilà ce qu'elle dit dans le numéro 435 d'Afrique Education du 16 au 31 mars 2016. Des propos à lire absolument.

Bongo Ondimba Ali (BOA) est en train de réussir l'exploit de faire imploser ce que son père avait laissé de très cher à ses partisans politiques : le Parti démocratique gabonais (PDG).

L'opposant, Hama Amadou, détenu depuis quatre mois et candidat au second tour de la présidentielle au Niger, le 20 mars, a été hospitalisé, pour la seconde fois, en quelques jours après une aggravation de son état de santé, a affirmé, lundi, 14 mars, son médecin.

L'attentat de dimanche, 13 mars, en Côte d'Ivoire, est une réponse à l'opération antidjihadiste au Sahel menée par la France, a affirmé Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dans un communiqué publié, lundi soir, menaçant, de nouveau, Paris et ses alliés.

Le président russe considère que son expédition, en Syrie, est un succès total, qui a atteint ses objectifs. Maintenant, retour à la maison. Les bases navales et aériennes russes en Syrie continueront, toutefois, à opérer, normalement, a précisé le Kremlin. 

Candidat au deuxième tour contre Lionel Zinsou, Patrice Talon a obtenu le soutien de Sébastien Ajavon, sorti troisième, et devrait, également, recueillir celui des candidats, Abdoulaye Bio Tchané et Pascal Irénée Koupaki, sortis, respectivement, quatrième et cinquième.

Le bilan s'est alourdi. Maintenant, on parle de quinze civils (dont 4 Français, 1 Camerounais) et trois membres des forces de sécurité tués, dimanche, 13 mars, dans l'attaque djihadiste contre la station balnéaire de Grand-Bassam, près d'Abidjan.

L'Union européenne a, officiellement, suspendu, ce lundi, 14 mars, son aide directe au régime du président, Pierre Nkurunziza, en réponse aux violences qui secouent le Burundi et pour pousser les autorités au dialogue avec l'opposition.

Le président angolais, José Eduardo dos Santos, a annoncé, vendredi, 11 mars, qu'il quitterait la vie politique, en 2018, après un règne de près de quarante ans.

A un moment donné, on a parlé du souhait de Manuel Valls de jeter l'éponge, et de démissionner. Simples rumeurs ? Le projet de loi sur le CPE avait, littéralement, plombé l'avenir politique de l'ancien premier ministre, Dominique de Villepin. Maintenant, il est un avocat de luxe qui travaille pour les émirs et princes du Golfe. Et Manuel Valls ? Myriam El Khomri fusible de Matignon ?

Le principal enseignement à tirer du discours du non moins distingué camarade député du PDG, Alexandre Barro Chambrier, du courant, Héritage et Modernité, qui a le vent en poupe, c'est que le PDG hérité du patriarche Ondimba, a, désormais, deux candidats à la prochaine présidentielle : BOA et ABC.

Des dizaines de milliers de documents contenant des numéros de téléphone des djihadistes, et des noms de membres de leurs familles, ont été remis à Sky News, par un musulman qui a fait défection de l’Etat islamique (EI ou Daesh).