Politique

Plus de 260 Maliens, expulsés d'Algérie, lors d'une vaste opération visant des migrants africains, sont arrivés, à Bamako, dans la nuit de dimanche à lundi. Certains d'entre eux ont accusé les forces de sécurité algériennes de violences, qui ont fait des blessés et des morts.

Le Bénin a adhéré à l'Institut international pour la démocratie et l'assistance électorale (IDEA). Le président, Patrice Talon, fait, ainsi, de ce pays, une démocratie grandeur nature reconnue comme telle au sein de la communauté internationale.

Le président gambien élu, Adama Barrow, a appelé, ce lundi, 12 décembre, Yahya Jammeh, à céder, immédiatement, le pouvoir, sans attendre le recours en justice qu'il veut présenter contre sa défaite au scrutin présidentiel du 1er décembre.

Un journaliste algérien critique du pouvoir et condamné, en juillet, à deux ans de prison pour "offense au président de la République" est décédé, dimanche, 11 décembre, ont annoncé son avocat sur Facebook et l'administration pénitentiaire.

Les choses vont très mal entre Sassou Nguesso et son ancien bras droit, André Okombi Salissa (AOS). Ils ont combattu le régime de Pascal Lissouba, ensemble, et ont gouverné, ensemble, pendant quinze ans. Ambition personnelle ou respect de la démocratie, AOS s'est éloigné de son ancien mentor et a été son plus farouche opposant dans la démarche de changement de la constitution pour se maintenir au pouvoir. Il a mené une campagne présidentielle avec de très gros moyens que d'autres opposants n'avaient pas. Depuis l'annonce des résultats, le 4 avril 2016, personne ne sait où le trouver. Les troupes de Sassou Nguesso le recherchent sur tout le territoire national. Coup de théâtre, le 21 novembre 2016, la justice aux ordres du pouvoir de Brazzaville a annoncé avoir trouvé des armes dans un domicile appartenant à son épouse. Il n'est, cependant, un mystère pour personne que Sassou Nguesso veut en découdre avec ceux qui n'ont pas reconnu sa victoire auto-proclamée à l'élection présidentielle du 20 mars 2016. Tous ses opposants sont de fait assignés à résidence et surveillés. D'autres sont emprisonnés ou hospitalisés après des tortures féroces. AOS représente un véritable danger pour le régime parce qu'il est issu de la région la plus peuplée du Congo, qui fait le lien entre le Nord et le Sud du Congo. Il est âgé de 55 ans et croit en l'avenir. Sassou Nguesso, qui travaille pour frayer un passage à son fils, veut mettre hors d'état de nuire tous ceux qui pourront contrer ses projets dynastiques. Nous avons joint André Okombi Salissa au téléphone. Voici son propos.

Paolo Gentiloni a été désigné président du Conseil (premier ministre) italien. A 62 ans, il est considéré comme, politiquement, proche du président du Conseil démissionnaire.

Les Comores n'ont pas participé au Sommet de la sécurité et de la sûreté maritimes et du développement de l'Afrique, du 10 au 15 octobre, à Lomé. Mais, comme on dit, « loin des yeux, près du coeur ». Même absent, le cœur des Comores battait au même rythme que celui des autres participants, sur place. Le déroulement des travaux, à Lomé, était suivi, presque de façon instantanée, via internet, la presse et les réseaux sociaux. Nouveau président, démocratiquement, élu des Comores, Azali Assoumani, a tenu à marquer la présence de son pays, à ce grand événement, en soulignant sa spécificité qu'il compte introduire dans la Charte, qu'il va, incessamment, signer.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, qui doit faire face à des frondeurs au sein de son propre camp, vise "une forte majorité au parlement" aux législatives du 18 décembre, dont la campagne a débuté ce samedi, 10 décembre.

Le chef de file de l'opposition ghanéenne, Nana Akufo-Addo, a remporté l'élection présidentielle contre le président sortant, John Dramani Mahama, avec 53% des voix, a annoncé, vendredi, 9 décembre, soir, la Commission électorale du Ghana.

Huit jours après avoir reconnu, contre toute attente, sa défaite électorale face au candidat de l'opposition, Adama Barrow, le président gambien, Yahya Jammeh, a, de nouveau, créé la surprise en rejetant les résultats du scrutin et réclamant un nouveau vote.

Le Mouvement des Progressistes (MdP), parti politique créé et présidé par Robert Hue, ne comprend pas pourquoi Jean-Christophe Cambadélis appelle de toutes ses forces, Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) et Emmanuel Macron (En Marche), à participer à l'épreuve des primaires du parti socialiste, alors qu'au même moment, il ferme la porte aux autres partis et mouvements de gauche et d'extrême-gauche.

Le candidat de l'opposition à la présidentielle ghanéenne, Nana Akufo-Addo, qui s'est déclaré confiant dans sa victoire, creusait, vendredi, 9 décembre, son avance selon plusieurs médias locaux, en attendant la confirmation par la commission électorale.

Equiper et moderniser, réduire les effectifs inadaptés hérités de la crise politico-militaire : la Côte d'Ivoire veut des forces armées capables de défendre son territoire contre des groupes rebelles ou extrémistes comme d'assurer le maintien de l'ordre.

Ca ne badine plus dans les pays émergents. Pour parvenir au stade de pays industrialisés, comme ceux du G 7 (Etats-Unis, Allemagne, Japon, France, Grande Bretagne, Italie et Canada), ils doivent effectuer de profondes réformes de gouvernance, et passer à la case « sacrifices », quand c'est nécessaire. Hier, c'était la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, qui a payé son laxisme, dans les affaires pétrolières, par une destitution devenue mémorable. Aujourd'hui, c'est à la présidente sud-coréenne, Park Geun-hye de payer ses faiblesses à l'endroit d'une amie, en quittant, tout simplement, son poste.

Le président angolais, José Eduardo dos Santos, va confirmer, samedi, 10 décembre, son départ du pouvoir, après trente-sept ans de présidence de la République, et introniser son très probable successeur, qui ne devrait pas bouleverser la marche d'un pays en pleine crise économique.

Il s'en est fallu de 19.000 voix pour qu'il reste à la tête de la Gambie. Que Yahya Jammeh n'ait pourtant pas recouru, comme tant de ses pairs africains, en difficulté, dans un scrutin, à la fraude ou à la force, n'en finit pas de mystifier les observateurs.

Le Collectif Droits humains pour tou-te-s organise le samedi, 10 décembre, de 10h30 à 13h00, à la mairie du 3e arrondissement de Paris, un concours d'éloquence sur le thème, « Pourquoi dire "droits humains'', plutôt, que "droits de l'homme''» ?

La situation politique bloquée, depuis des semaines, en République démocratique du Congo (RDC), a semblé s'éclaircir, mercredi, 7 décembre, avec la perspective de négociations de la dernière chance en vue de trouver une solution pacifique à la crise, qui mine le pays.

L'homme d'affaires franco-libanais, Ziad Takieddine, a été mis en examen pour "complicité de corruption d'agent public étranger" et pour "complicité de détournements de fonds publics en Libye", a précisé son avocate.

Les Ghanéens votent, ce mercredi, 7 décembre, pour le premier tour de l'élection présidentielle qui oppose le chef de l'Etat sortant, John Mahama, dont le mandat a été marqué par des difficultés économiques et des scandales de corruption, au principal candidat de l'opposition, Nana Akufo-Addo.