Adama Barrow.

L'ancien président gambien, Yahya Jammeh, a une imagination féconde. En quittant la Gambie, il avait réussi à brouiller les cartes en emportant, dans un avion cargo affrété par le président, Idriss Déby Itno, deux ou trois véhicules de luxe pour ses besoins en Guinée équatoriale. Le reste de son parc (composé de plusieurs dizaines de véhicules) n'a été cédé à personne ni vendu. Il a pris le soin de le dissimuler, ni vu ni connu, en pleine forêt, près de Kanilaï, à un endroit qui était, totalement, insoupçonnable. Sacré Yahya ! Pour son malheur, Adama Barrow a mis le grappin dessus.

Avec l'arrivée d'Adama Barrow au pouvoir où on a vu Macky Sall, président du Sénégal, fervent partisan de la CPI (Cour pénale internationale), à l'oeuvre, le nouveau président de Gambie prend une décision que d'aucuns pressentaient : l'annulation du retrait de la Gambie de la CPI, qu'avait, inopportunément, décidé son prédécesseur, Yahya Jammeh.

Le président gambien, Yahya Jammeh, sera déclaré "renégat" s'il refuse de céder le pouvoir à la fin de son mandat en janvier, a annoncé, dimanche, 18 décembre, l'opposition gambienne.