Blaise Compaoré.

Assassiné en décembre 1998 par le pouvoir de Blaise Compaoré, aujourd'hui, exilé en Côte d'Ivoire, pays dont il a, d'ailleurs, pris la nationalité, le journaliste, Norbert Zongo, fondateur de l'hebdomadaire, L'Indépendant, s'est rappelé au bon souvenir des nouvelles autorités, qui viennent de baptiser l'Université de Koudougou, « Université Norbert Zongo », un acte politique fort qu'apprécieront les nombreux amis et partisans de cet illustre disparu.

Alassane Ouattara a-t-il fait voter la nouvelle constitution pour la postérité ou compte-t-il s'en servir à des fins, rigoureusement, personnelles en se représentant, pour un troisième mandat, en 2020 ? L'intéressé répète à qui veut l'entendre qu'il effectue son deuxième et dernier mandat à la tête de la Côte d'Ivoire. Pour l'opposition, par contre, le président de Côte d'Ivoire aime, tellement, le pouvoir qu'il s'y verrait, même, jusqu'à sa mort.