Vous êtes ici

Côte d'Ivoire

L'ancien premier ministre ivoirien et candidat indépendant à l'élection présidentielle du dimanche, 25 octobre, Charles Konan Banny, n'a pas voulu se ridiculiser. Il annonce son retrait de la course, ce vendredi, 23 octobre.

Les journalistes du Temps assisteront aux derniers jours de campagne en spectateurs. Et pour cause : l'organe de régulation suspend le quotidien pour trois parutions.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 22% à l'éducation, c'est presque le quart du budget de l'Etat. Plus qu'un record en Afrique, c'est un vrai cap pour l'émergence.

COTE D'IVOIRE : L'Afrique va fêter en décembre les 30 ans  du Ki-Yi Mbock de Werewere-Liking
L'artiste Werewere-Liking va clôturer la célébration du trentenaire de son oeuvre, du 18 au 21 décembre 2015, à Abidjan, en Côte d'Ivoire.
COTE D'IVOIRE : L'Organisation internationale du cacao quitte Londres pour s'installer à Abidjan
En accueillant le siège de l'Organisation internationale du cacao, à Abidjan, la Côte d'Ivoire souhaite contrôler toute la filière cacao.
COUP D'ETAT DE DIENDERE : Burkinabè et Ivoiriens, ne laissons pas Compaoré et Dramane jouer avec nos vies
Pour le professeur Jean-Claude Djereke, enseignant ivoirien aux Etats-Unis, le coup d'état au Burkina Faso porte la marque d'Alassane Ouattara et Blaise Compaoré, refugié à Abidjan. Pour son propre pays, il conseille l'insurrection.
COTE D'IVOIRE : Le FPI dénonce une situation d'insécurité avant la présidentielle
Pascal Affi N'Guessan, président du FPI, redoute d'aller faire campagne dans certaines zones du pays à cause de l'insécurité qui continue d'y régner et contre laquelle l'Etat de Côte d'Ivoire est impuissant.
PUTSCH DE DIENDERE : Connexions ivoiriennes ?
Le général, Gilbert Diendéré, n'a pas dit la vérité en affirmant n'être pas en contact avec Blaise Compaoré. Le rôle joué, dans ce putsch, par la Côte d'Ivoire où vit Compaoré est déterminant.
Des heurts se sont produits jeudi, 10 septembre, à Abidjan, et dans plusieurs autres villes de Côte d'Ivoire lors de manifestations contre la candidature du président, Alassane Ouattara, à l'élection présidentielle du 25 octobre.
Pour permettre une élection présidentielle apaisée, le 25 octobre 2015, les femmes appartenant à toutes les confessions religieuses s'invitent dans le processus.
Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et leurs épouses
C'est le 25 octobre que les Ivoiriens iront voter pour la deuxième présidentielle la plus ouverte de leur jeune histoire (...)

Pages