Côte d'Ivoire

Alors que le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé va bientôt s'ouvrir, à la Haye, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) joue sa crédibilité, voire, même, une partie de sa carrière au moment où des pressions se font jour pour que l'Union africaine retire son appui politique à cette institution qui ne sait que sanctionner les Africains.

L'aide publique à la presse va passer de 200 millions de F CFA à 800 millions de F CFA. On peut dire que la presse ivoirienne commence bien l'année 2016.

Le chef de l'Etat de Côte d'Ivoire, Docteur, Alassane Ouattara, n'est pas un assoiffé du pouvoir. Après ses deux mandats constitutionnels, il va quitter le pouvoir. Il l'a répété ce lundi, 18 janvier.

Un mandat d'arrêt a été lancé par la justice militaire du Burkina Faso contre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, ancien chef de la rébellion, dans le cadre du coup d'état raté du 17 septembre, au Burkina Faso.

Alassane Ouattara a rendu visite, hier, à Daoukro, à son aîné, Henri Konan Bédié, président du RHDP et du PDCI-RDA. Outre la formation du nouveau gouvernement (voir afriqueeducation.com), les deux leaders ont, aussi, parlé de la mise en place rapide du futur « parti unifié », objet de la fusion des partis, PDCI-RDA et RDR.

Après s'être concerté avec son aîné, Henri Konan Bédié, une alliance que le président, Alassane Ouattara, respecte et à laquelle il tient, beaucoup, Daniel Kablan Duncan a composé son gouvernement dont nous vous donnons la liste. Les commentaires sont pour plus tard. Première réaction : les ministres des Affaires étrangères et de la Justice sont limogés.

Time is money, disent les anglo-saxons. Le président de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, après avoir qualifié son gouvernement de « très bon », il y a quelques semaines, décide, néanmoins, de s'en séparer. A-t-il senti de l'usure et de la fatigue chez certains ministres ?

La demande formelle d'extradition de l'ancien président, Blaise Compaoré, n'est pas, encore, transmise, à la Côte d'Ivoire. Il y a, donc, de fortes chances que le président, Alassane Ouattara, participe à l'investiture de RMC Kaboré, mardi, 29 décembre, à Ouagadougou, sans l'avoir reçue.

Même pas peur de la justice française ! Dans un long réquisitoire prononcé, ce vendredi, devant les députés de l'Assemblée nationale, en fin de deuxième session parlementaire, Guillaume Soro n'a épargné personne, montrant qu'il en avait gros sur le cœur.

La juge d'instruction parisienne, Sabine Khéris, a levé, dans la soirée, le mandat d'amener à l’encontre du président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

Ce n'est pas encore le conflit diplomatique ni la crise entre Paris et Abidjan, mais ce serait faux de ne pas admettre que le pouvoir ivoirien n'est pas en colère, par la façon dont est traité le deuxième personnage de l'Etat.

Les investissements vont passer de 10.000 milliards de F CFA, pendant le premier quinquennat, d'Alassane Ouattara, à 29.000 milliards de F CFA, de 2016 à 2020. Qui dit mieux ?

Offrir un cadre réglementaire plus propice aux investisseurs potentiels devrait être la priorité des décideurs africains afin d’accélérer l’électrification du continent. Exemple à suivre : la Côte d'Ivoire.

Le pouvoir avait déjà réussi à imposer le calme et la sérénité dans la zone frontalière ivoiro-libérienne. Mais hier, celle-ci a été, à nouveau, affectée par une attaque meurtrière. Le retour des violences inquiète.

Comment ne dire que quelques mots au sujet de Laurent Gbagbo ? Peut-on décrire un homme qui a parcouru plusieurs vies ? Le temps est bref. Fouiller ma mémoire blesse un cœur déjà fragile. Raconter une anecdote ne suffit pas. Alors, je me propose de dérouler le fil analytique de l’histoire d’une quête de souveraineté, explique son fils, Michel.

De quoi le général, Robert Gueï, est-il mort exactement ? Et dans quelles circonstances ? Voilà quelques questions que les Ivoiriens veulent élucider depuis cet effroyable assassinat qui a marqué ce pays où la paix, au temps d'Houphouët, était un comportement.

Le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, Guillaume Soro, est convoqué par une juge d'instruction, à Paris, pour le 24 novembre prochain. L'intéressé jure ne pas avoir reçu de convocation.

Tôt ou tard, il faudra que les autorités françaises acceptent de se regarder dans un miroir. N'est-il pas écrit, dans la Sainte Bible, que “Qui crache en l'air retombe sur sa face” ?

Le président, Alassane Ouattara, a prêté serment, ce mardi, 3 novembre, pour entamer son deuxième mandat, devant ses homologues du Sénégal et du Bénin, venus partager sa joie.

Barack Obama envoie une délégation de haut niveau, à Abidjan, pour assister à l'investiture du président démocratiquement élu de Côte d'Ivoire, le docteur, Alassane Ouattara.