Can

Les élections législatives et municipales se sont déroulées, dimanche, 9 février, au Cameroun, sur l'ensemble du territoire national. Contrairement aux appréhensions, tout s'est, globalement, bien passé et ce lundi, 10 février, veille de la fête de la jeunesse, la journée a été décrétée fériée chômée et payée dans les dix provinces du Cameroun. On peut dire que c'est la victoire de la paix et de la responsabilité pour tous les Camerounais qui ne souhaitaient pas que leur pays sombre dans des lendemains incertains suite à des menaces de boycott.