Cinq proches en prison

Cinq personnes accusées du détournement de 105 millions d'euros en Afrique du Sud ont été arrêtées, mercredi, 5 février, à la suite des révélations fracassantes faites devant une commission d'enquête sur la corruption sous le règne de Jacob Zuma. En réalité, Zuma n'a pas fini de faire parler de lui en mal, alors que les élections législatives auront lieu dans trois mois, élections pendant lesquelles le candidat de l'ANC, Cyril Ramaphosa, affronte les critiques des partis de l'opposition qui n'hésitent pas à taxer le parti présidentiel de corrompu. Des accusations qui salissent l'image de l'ANC au sein de la population.