Construction d'un nouveau satellite

Le nouveau président, Joao Lourenço, n'a pas mis en cause la politique de son prédécesseur dans le domaine spatial. Celle-ci va se poursuivre malgré la crise économique qui affecte l'Angola. Pour preuve, le ministre des Télécommunications et Technologies de l'information, José Carvalho da Rocha, vient d'annoncer la construction d'un nouveau satellite, Angosat-2, qui sera livré dans un un an et demi.