Contre-insurrection

L'armée du président, Muhammadu Buhari, va-t-elle finir de désespérer les Nigérians, après une dizaine d'années de contre-performance et d'inefficacité, qui ont fini par rendre la secte Boko Haram invincible ? En effet, dix fois l'armée du Nigeria a annoncé avoir décapité la secte et tué son leader, et dix fois les faits ont démenti ses déclarations. En fait, Boko Haram doit sa survie à une seule chose : la faiblesse (notoire) de l'armée nigériane, qui pour certains observateurs, n'en est pas une. La récente sortie de cette dernière est-elle à prendre au sérieux ou à mettre sur la longue liste des déclarations tonitruantes et mensongères que les faits sur le terrain ne vont pas tarder à démentir ?