Vous êtes ici

Durcissement prévisible du régime.

Le gouvernement qui se profile à l'horizon en Israël, ainsi que, l'initiative diplomatique américaine qui s'annonce en parallèle n'augurent rien de bon pour la cause historique palestinienne d'un Etat indépendant. Après avoir remporté les législatives de mardi, 9 avril, Benjamin Netanyahu devrait être chargé de former le prochain gouvernement israélien. Prochainement pourrait aussi être présentée la proposition attendue depuis des mois de la part de l'administration Trump, grande alliée de M. Netanyahu, pour résoudre le conflit israélo-palestinien. Alors, en Israël et dans certaines chancelleries occidentales, notamment, on retient son souffle, quand on connaît le parti pris de Donald Trump sur cette question.