Elections du 22 mars

Le « professeur » va, sans aucun doute, valider ses élections. Ce n'est pas pour rien que, contre vents et marées, il a tenu à les organiser alors que les conditions du vote n'étaient pas réunies : fichier électoral non conforme car bourré de faux électeurs en plusieurs centaines de milliers, hygiène non observée dans les bureaux en pleine pandémie du coronavirus où il n'y a ni gel hydroalcoolique, ni port de masque par des personnels des bureaux de vote. Bref, pas de kit sanitaire. Conséquence, on peut dire qu'Alpha Condé, le « professeur » est suicidaire avec sa volonté coûte que vaille de s'éterniser au pouvoir. Quitte à marcher sur les corps de nombreux Guinéens.