Financement autonome des élections générales.

Le président, Pierre Nkurunziza, est candidat à sa propre succession. Afriqueeducation.com a, souvent, écrit qu'il est un potentiel président à vie qui ne dit pas son nom, à l'instar de certains de ses homologues voisins. A ce titre, il compte se présenter en 2020, en 2025, en 2030, en 2035, en 2040, en 2045, en 2050, etc. jusqu'à ce que Dieu le Tout Puissant décide de lui donner un congé définitif. Voilà le programme de Nkurunziza, maintenant qu'il a vaincu la faible résistance de son opposition et celle de ce qui est communément appelé, « communauté internationale ».