François Hollande

Le président français, François Hollande, a annoncé, la création d'une Fondation pour la mémoire de l'esclavage. C'est une initiative qui mérite des éloges.

François Hollande s'envole pour le Nigeria, les 13 et 14 mai, afin de définir les moyens devant éradiquer la secte Boko Haram, avec ses homologues africains. Avant d'arriver à Abuja, au Nigeria, il fera un crochet de quelques heures, à Bangui « la coquette ». Le président français a, déjà, commencé sa campagne pour 2017. Seulement, son chemin est parsemé de beaucoup d'embûches.

Après Lomé (avant son investiture) et Abidjan, le 18 avril, Patrice Talon, sera, à Paris, mardi, 26 avril, pour rencontrer François Hollande et nouer des contacts utiles pour son (unique) quinquennat en cours.

Comme le veut la tradition, le président, François Hollande, a inauguré, samedi, 27 février, le Salon de l'agriculture, au Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Un exercice de plus en plus éprouvant et risqué à mesure qu'il avance dans son quinquennat.

Claude Bartolone aurait certainement pu gagner son élection, s'il n'avait pas été desservi par la mauvaise politique (congolaise) de François Hollande. Voici pourquoi.

Les chefs d'Etat africains vont avoir un agenda particulièrement chargé pendant la première semaine de décembre. Entre la COP 21 et le Sommet Chine-Afrique, le choix ne sera guère facile. Il faudra participer aux deux événements.

Le soutien du président français à l'endroit du dictateur congolais, Denis Sassou Nguesso, passe très mal auprès des Africains. Son reniement fait des ravages sur l'image de la France.

Les Congolais demandaient à François Hollande de prendre position. Comme Salomon, dans la Bible, il a parlé, ce mercredi, 21 octobre, sans donner satisfaction.

GABON-FRANCE : Climat de guerre et paix en veilleuse
Les dossiers chauds étaient nombreux, sur la table, ce 14 septembre, à l'Elysée. Mais les deux chefs d'Etat savent désormais se comprendre.