France

Après une première mi-temps sanctionnée par le verdict du 7 décembre favorable à la Guinée équatoriale, la France et la Guinée équatoriale vont se retrouver, à nouveau, en 2017, à la Cour internationale de justice (CIJ) de la Haye. Depuis que cette instance onusienne s'occupe de l'examen du contentieux qui oppose les deux pays, la peur semble avoir changé de camp.

La Haute Autorité des primaires citoyennes vient de siffler le début du match en révélant la liste des sept candidats en lice pour la primaire de la gauche, samedi, 17 décembre. Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Vincent Peillon, François de Rugy, Sylvia Pinel et Jean-Luc Bennahmias, vont tenter de convaincre les électeurs de gauche, durant une brève campagne de cinq semaines. Afriqueeducation.com vous présente les concurrents de ce scrutin, qui se tiendra les 22 et 29 janvier 2017.

Encéphalogramme plat à Solférino ! Voilà comment on qualifie l'attitude du parti socialiste (PS) qui ne sait plus à quel saint se vouer, avec des décisions que seuls les initiés comprennent. Preuve que le PS est en lambeaux et demande à être ressoudé, le Mouvement des progressistes (Mdp), le parti de Robert Hue, pourtant, entièrement, enfoui dans la majorité présidentielle, a vu son candidat, Sébastien Nadot, éjecté de la Primaire socialiste. Sans raison valable. Même François Hollande qui a d'autres chats à fouetter n'a pas pu faire repêcher le candidat de son ami Robert Hue.

Le Mouvement des Progressistes (MdP), parti politique créé et présidé par Robert Hue, ne comprend pas pourquoi Jean-Christophe Cambadélis appelle de toutes ses forces, Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) et Emmanuel Macron (En Marche), à participer à l'épreuve des primaires du parti socialiste, alors qu'au même moment, il ferme la porte aux autres partis et mouvements de gauche et d'extrême-gauche.

Le Collectif Droits humains pour tou-te-s organise le samedi, 10 décembre, de 10h30 à 13h00, à la mairie du 3e arrondissement de Paris, un concours d'éloquence sur le thème, « Pourquoi dire "droits humains'', plutôt, que "droits de l'homme''» ?

L'homme d'affaires franco-libanais, Ziad Takieddine, a été mis en examen pour "complicité de corruption d'agent public étranger" et pour "complicité de détournements de fonds publics en Libye", a précisé son avocate.

La Caisse des dépôts (CDC) et l'Agence française de développement (AFD) vont créer un Fonds commun doté de 500 millions d'euros pour financer des infrastructures en Afrique, selon le directeur général de l'AFD, Rémy Rioux.

Le nouveau premier ministre, Bernard Cazeneuve, apportera très peu de changement à l'équipe de Manuel Valls. C'est du reste normal car il sera en poste pour, seulement, cinq mois. La principale information, c'est que Bruno Le Roux atterrit Place Beauvau comme ministre de l'Intérieur. Quant à Jean-Marie Le Guen, il va au Développement.

Après sa déclaration de candidature à la primaire du parti socialiste, lundi, 5 décembre, dans sa ville d'Evry, dans l'Essonne, le premier ministre, Manuel Valls, a remis sa démission, ce mardi matin, à François Hollande, qui, a, immédiatement, nommé Bernard Cazeneuve, premier ministre.

Alors que tant d'espoir avait reposé sur lui, au moment où il succédait à Nicolas Sarkozy, François Hollande a choisi de ne même pas défendre son bilan à la tête de la France, en se présentant aux primaires de son parti, le parti socialiste. Il a, intelligemment, jeté l'éponge afin d'éviter l'humiliation. Sa politique n'a pas, seulement, déçu en France. En Afrique, elle est considérée comme une trahison. Au point où certains Franco-Africains commencent, de plus en plus, à lorgner du côté de Marine Le Pen, la candidate de l'extrême-droite.

François Hollande a mis tous ses proches et très proches devant le fait accompli. Avant de se présenter devant les caméras de 20 heures, personne ne savait ce qu'il allait dire. Avec ses 7 ou 9% que lui créditent les sondages, il a préféré jeter l'éponge et terminer son mandat sans pression. Demain, il prend son avion pour se rendre dans le Golfe persique.

La mort du sculpteur sénégalais, Ousmane Sow, survenue, jeudi, 30 novembre, à Dakar, à l'âge de 81 ans, est "une très grosse perte pour la sculpture sénégalaise et africaine", a déclaré le ministre sénégalais de la Culture, Mbagnick Ndiaye.

Dans cette chronique, notre collaborateur, le professeur, Jean-Claude Djéréké, s'en prend, vertement, aux politiciens, et magnifie les politiques. Pas à tort.

Les primaires de la droite ont rendu leur verdict. L'ancien président, Nicolas Sarkozy, candidat à la succession de François Hollande, a été relégué en troisième position. Prenant de la hauteur, il a, immédiatement, apporté son soutien à François Fillon et souhaité bonne chance à la France.

Les inscriptions au concours de greffier se poursuivront jusqu’au 10 janvier 2017. Près de 500 postes sont à pourvoir.

Le Franco-Libanais et milliardaire, Ziad Takieddine, s'est mis à table. Convoqué par les enquêteurs de la police judiciaire pour en savoir plus, après ses déclarations faisant état de valises de billets de banque qu'il aurait transportés de Tripoli pour le compte de Nicolas Sarkozy, il a été entendu ce matin et est sorti libre après l'interrogatoire.

Les Franciliens se souviennent de l'ancienne secrétaire d'Etat issue de la diversité, Fadela Amara, qui avait été débauchée de la direction de l'association, Ni Putes ni Soumises », en juin 2007, par Nicolas Sarkozy, pour en faire un membre de son gouvernement. Par la suite, cette association n'a plus beaucoup fait parler d'elle, jusqu'à ce jour où la présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse, intervient pour la sortir de ses difficultés.

Candidat, depuis ce matin, à la présidence de la République, Emmanuel Macron, trouvaille de François Hollande, pourrait, finalement, se présenter contre lui. Si une telle candidature suscite un certain espoir dans les milieux qui souhaitent le redressement de la France en utilisant les solutions de l'économie libérale, elle brouille, pour le moment les cartes, aussi bien, à gauche qui est supposée être son camp politique, qu'à droite et au centre, où les primaires sont en passe de vouloir désigner leur candidat.

Les autorités françaises sont au courant des risques qu'encourt l'ambassadeur du Gabon en France. Les autorités gabonaises aussi. Mais pas la majorité des Gabonais et des Gabonaises. Après avoir échappé à un lynchage en règle, pendant l'été dernier, sauvé in extremis par la police française, Germain Ngoyo Moussavou est, toujours, dans le collimateur de certains Gabonais de France. Il n'a pas peur de le dire ni d'accuser Jean Ping d'en être le principal instigateur.

Grosse passe d'arme entre Kigali et Paris. Dans le conflit qui oppose le Rwanda à la France, Paul Kagame rend coup pour coup. C'est ainsi que le Rwanda vient de publier une liste de 22 militaires français accusés d'avoir contribué au planning et à l'exécution du génocide de 1994 qui a fait, environ, un million de morts. C'est une réponse du berger à la bergère. Paul Kagame réagit à la réouverture, en octobre dernier, de l'enquête sur le crash du Falcon 50 par la justice française.