France

Les avocats de l'ancien ministre sénégalais, Karim Wade, détenu, à Dakar, où il a été condamné, en mars 2015, à six ans de prison, pour enrichissement illicite, ont annoncé avoir déposé, mardi, 2 févier, à Paris, une plainte pour dénoncer sa "détention arbitraire".

La secousse laissée par Christiane Taubira continue de lézarder l'action gouvernementale qui doit trouver d'autres repères, d'où un remaniement en vue. La diplomatie et l'Ecologie pourraient être les principaux secteurs touchés.

Qu'est-ce-qui ne tourne pas rond chez Manuel Valls, le jeune premier ministre de France ? Au moment où il fait tout pour plaire et décoller dans les sondages, il récolte moins que des miettes, pour dire, rien du tout. Sinon des engueulades parfois.

Femme de forte conviction, Christiane Taubira va, maintenant, parler en femme, totalement, libre et décomplexée, sans qu'on puisse lui opposer le principe sacro-saint de solidarité gouvernementale.

L'ambassadrice de France au Cameroun a remis 11 véhicules tout terrain au ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, ce matin, pour soutenir la guerre menée contre Boko Haram.

Dans une interview à paraître, demain, dans le quotidien français, l'Equipe, le plus grand footballeur français de tous les temps, Michel Platini, annonce le retrait de sa candidature à la présidence de la FIFA.

Jacques Chirac a quitté l'hôpital dans lequel il avait été admis, au début de mois, ce mercredi, 23 décembre. Il a regagné son domicile du 7e arrondissement parisien où il observera une période de repos.

Au Sénégal, comme en France, la guerre contre le terrorisme fait l'objet d'un déficit de débat et de communication, entre les autorités et le peuple. Les conséquences de cette politique ont un coût difficilement supportable.

Claude Bartolone aurait certainement pu gagner son élection, s'il n'avait pas été desservi par la mauvaise politique (congolaise) de François Hollande. Voici pourquoi.

L'ancien président, Jacques Chirac, est hospitalisé, depuis hier, dans une structure parisienne. Rien de grave, assure son entourage.

François Hollande vient de s'adresser au Congrès réuni, à Versailles, ce lundi, 16 novembre. Avec un certain succès au regard de l'applaudimètre. Des mesures fortes ont été annoncées. Reste maintenant à gérer la suite.

Tôt ou tard, il faudra que les autorités françaises acceptent de se regarder dans un miroir. N'est-il pas écrit, dans la Sainte Bible, que “Qui crache en l'air retombe sur sa face” ?

La cheffe, Ndeye Ndiaye, et sa dynamique équipe, seraient ravis de vous y recevoir, du lundi au samedi, de 11h30 à 18h30. Inch'Allah !

Denis Sassou Nguesso obtient tout avec l'argent du pétrole congolais. Comme il dit lui-même, il connaît le point faible de ses amis français : l'argent. Il les tient par là.

Le déjeuner offert par François Hollande, se déroulera le 10 novembre à Paris et regroupera les chefs d'Etat africains impliqués dans les problèmes de climat. Sassou Nguesso ne sera pas présent bien que porte parole de l'Afrique à cette conférence.

PUTSCH DE DIENDERE : La France était-elle au courant ?
L'ancien aide de camp de Blaise Compaoré, en formation à l'Ecole de guerre de Paris, serait rentré, à Ouagadougou, il y a quelques jours, juste avant le déclenchement du putsch. Ceci explique-t-il cela ?
Des oeuvres figurant parmi les plus importantes de l'Afrique sont réunies pour la première fois.
Paul Tédga
Le président du Bénin, Yayi Boni, s'est entretenu, à l’Elysée, mardi, 18 août, matin, avec le président français, François Hollande (...)