insurrection

« Le chef qui fait trembler est comme une grosse pierre qui barre une piste. Les voyageurs l’évitent, la contournent, puis un jour, ils s’aperçoivent que le chemin serait moins long s’il n’y avait pas la pierre. Alors, ils viennent en grand nombre et la déplacent. La force ne crée pas un chef mais un adversaire à abattre », écrit joliment et justement le Malien Seydou Badian dans “Sous l’orage”, un des romans africains qui abordent de fort belle manière le conflit entre tradition et modernité.

INSURRECTION A BANGUI : Catherine Samba Panza rentre de New York en catastrophe
Ca chauffe de nouveau en Centrafrique où certains groupes politico-armés appellent, ouvertement, à une troisième transition, celle du trio, Catherine Samba Panza, Mahamat Kamoun et Alexandre Nguendet, ayant échoué.
COUP D'ETAT DE DIENDERE : Burkinabè et Ivoiriens, ne laissons pas Compaoré et Dramane jouer avec nos vies
Pour le professeur Jean-Claude Djereke, enseignant ivoirien aux Etats-Unis, le coup d'état au Burkina Faso porte la marque d'Alassane Ouattara et Blaise Compaoré, refugié à Abidjan. Pour son propre pays, il conseille l'insurrection.