Vous êtes ici

Jamal Kashoggi

Le journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, a été tué par "strangulation" et son corps "démembré" au consulat de son pays à Istanbul d'une manière préméditée. Voilà ce que révèle, le parquet turc, ce mercredi, 31 octobre, mettant en exécution les menaces du président, Recep Tayyip Erdogan, qui avait juré de tout mettre en public si le pouvoir saoudien, commanditaire de l'assassinat, ne se mettait pas à table. Cela dit, Ankara regrette, toujours, un manque de coopération de Riyad dans cette enquête. Mais, déjà, le secret est éventré : on sait, par exemple, que notre confrère saoudien a subi de pires atrocités de la part des barbares envoyés par Riyad et qu'une fois assassiné dans ces pires conditions, il aurait été, tout simplement, décapité. On soupçonne même que certaines parties de son corps se seraient retrouvées hors de Turquie, les commanditaires ayant du mal à montrer le lieu où ses restes ont été ensevelis. Sa famille n'est pas prête à faire le deuil dans ces conditions.