Jean-Luc Mélenchon

« Macron au Tchad : La France doit cesser sa politique néocoloniale ! », voici le titre du communiqué publié, ce mercredi, 26 décembre, par le parti présidé par Jean-Luc Mélenchon, la France insoumise, contre Emmanuel Macron et sa politique néocolonialiste en appui au dictateur tchadien, Idriss Déby Itno.

Le 18 juin 2017, les meilleures estimations des sondeurs les plus généreux donnent une trentaine de députés au Parti socialiste français, soit, dix fois moins que pendant la législature 2012-2017. Pire qu'une déconfiture, c'est la bérezina, un véritable désastre. A qui la faute ? C'est la question à laquelle chacun croit avoir la bonne réponse. Voici un tour d'horizon de la cause de la débâcle socialiste telle qu'elle n'était jamais arrivée depuis sa création.

Le candidat de la France Insoumise séduit notre collaborateur, Jean-Claude Djereke, professeur de littérature africaine à Temple University, aux Etats-Unis. Il écrit : “Si j’étais français d’origine africaine, je donnerais ma voix, le 23 avril 2017, à Jean-Luc Mélenchon. Je porterais mon choix sur lui pour 8 raisons :

Le candidat de La France insoumise propose de doubler le budget de l'enseignement supérieur durant son quinquennat et d'allouer une «allocation d'autonomie de 800 euros par mois» aux étudiants. Dans les facs, on jubile à l'idée que l'université française devienne, totalement, gratuite. Et ce dès la rentrée 2017.