Vous êtes ici

Lancement d'Angosat 1.

L'Angola veut, désormais, jouer dans la cour des grands. Pour fluidifier ses communications et les rendre accessibles au moindre coût, Luanda a décidé de faire comme les grands pays industrialisés. Pour y parvenir, ce pays a fait appel à l'amie de toujours : la Russie. C'est ainsi que la Russie a lancé, mardi, 26 décembre, de sa station de Baïkonour, une fusée porteuse du premier satellite angolais de télécoms, Angosat-1, en utilisant une fusée ukrainienne, dont l'utilisation est assez rare en raison des mauvaises relations (politiques) entre la Russie et l'Ukraine. Visiblement, dans le domaine du commerce et des affaires, les relations entre la Russie et l'Ukraine sont, plutôt, bonnes.