Vous êtes ici

Menaces diverses.

Le Bénin, laboratoire de la démocratie du Golfe de Guinée, est-il en panne sèche de démocratie ? Après la tenue de la toute première conférence nationale souveraine organisée en février 1990, à Cotonou, et qui avait réuni toutes les forces vives de la nation, le Bénin va organiser des élections législatives comme au temps du parti unique, le PRPB, de Mathieu Kérékou, c'est-à-dire, sans l'opposition. Les torts sont certainement partagés, l'opposition n'étant pas exempte de tout reproche. Cela dit, on regardera, beaucoup plus, du côté du pouvoir politique qui contrôle l'actuelle majorité au parlement pour savoir pourquoi des mesures n'ont pas été prises pour empêcher une situation qui est loin d'honorer le Bénin. Et qui à coup sûr va engendrer des troubles dans le pays.