Nelson Mandela

Les remarques racistes contre Nelson Mandela proférées par Donald Trump, suscitent de la colère en Afrique où on respecte les morts, qui plus est, quand il s'agit d'un illustre disparu de la trempe de Nelson Mandela dit Madiba. Trump, qui devrait quitter la Maison Blanche en janvier prochain, suite à la cuisante défaite qui l'attend le 3 novembre (malgré le soutien appuyé de l'espionnage russe qui ne fonctionnera plus cette fois comme contre Hillary Clinton en 2016), touche par ses insultes, un être sacré, une véritable icône de la lutte anti-apartheid. L'émotion de sa nème sortie de route est tellement vive qu'Afrique Education ne peut laisser passer, bien que le silence soit la meilleure réponse à apporter à un individu au QI presque nul et qui n'aurait jamais, jamais, dû être le président de la nation la plus puissante de la terre. Notre rédaction condamne fermement le dérapage raciste du président des Etats-Unis à l'endroit de notre Madiba continental.

L'idée est géniale. Exemple à suivre, Nelson Mandela inspirera les dirigeants du monde de passage aux Nations-Unies. Le Portugais, Antonio Guterres, son secrétaire général a, en effet, dévoilé, lundi, 24 septembre, une statue du grand homme qui montre que la reconnaissance post-mortem, revient à ceux qui le méritent de leur vivant. On est Grand Homme de son vivant de par ses actions, son œuvre. Un bien fait de son vivant ne s'oublie jamais.

L'Afrique du Sud célèbre, cette semaine, avec l'ancien président, Barack Obama, en vedette américaine, le centième anniversaire de la naissance de son héros et libérateur Nelson Mandela, incarnation d'un rêve "arc-en-ciel" toujours inachevé. Comme le couple Clinton, Michelle et Barack Obama étaient très proches du couple Mandela. Michelle lui rendit visite, en juin 2011, en Afrique du Sud, deux ans, après l'accession de Barack à la Maison Blanche.

Il s'agit de préserver le mythe qui a entouré Nelson Mandela. C'est le combat qu'entend mener, Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela dont le médecin personnel livre des détails croustillants de sa fin de vie dans un livre paru à l'occasion de sa date d'anniversaire. Graça, qui n'avait pas été informée du projet, est tombée dans une colère noire, et a, immédiatement, pris contact avec son avocat pour préparer, rapidement, une plainte. Va-t-on vers la suspension du livre ou de la suppression des passages portant sur des secrets sur le grand homme parus dans le livre ?

Le professeur Jean-Caude Djereke s'intéresse au feu camarade, Fidel Castro, le lider maximo, dont la mémoire est salie par des personnes qui ne comprennent rien à la vie. Tout simplement.

Homme de principe, de devoir et de responsabilité, Nelson Mandela est resté fidèle à son image. Même plusieurs années après sa mort. Pour preuve, tous les heureux bénéficiaires de son héritage ne sont pas toujours ceux qu'on croyait.

Pas d'étonnement. Ce n'est pas un poisson d'avril non plus. Nelson Mandela, Le Grand Madiba, a atterri en Palestine. Pas en chair et en os. Mais en statue géante qui vient d'être offerte, à Ramallah, par l'Afrique du Sud.