Nigeria

Le président, Muhammadu Buhari, continue de faire le ménage au sein de l'administration nigériane. Dans l'armée, la corruption règne, d'où des défaites successives que Boko Haram a fait subir au pays tout entier, et la honte qui allait avec.

« Qui va doucement va sûrement ». Le président, Muhammadu Buhari, a mis plus de 5 mois pour nommer son gouvernement. Le travail va, effectivement, commencer.

La secte islamiste Boko Haram perd du terrain et beaucoup d'hommes depuis l'offensive coordonnée de l'armée nigériane avec les forces armées tchadiennes, nigériennes et camerounaises.

Boko Haram refuse toujours de courber l'échine malgré les incessantes défaites militaires que la secte enregistre depuis l'arrivée d'un nouveau président au pouvoir, fin-mai 2015.

NIGERIA : Le Président Buhari s'octroie le ministère du Pétrole
Muhammadu Buharu, en plus d'être président de la Fédération du Nigeria, va s'octroyer, aussi, le très important ministère du Pétrole. Un secrétaire d'Etat assurant les affaires courantes, le secondera.
NIGERIA : Buhari voudrait échanger les lycéennes de Chibok contre les djihadistes de Boko Haram
Après l'émoi suscité dans le monde entier, en avril 2014, par l'enlèvement par Boko Haram de plus de 200 lycéennes, ce sujet a cessé d'être à la une de l'actualité. A Paris où il termine une visite officielle, ce mercredi, le président, Muhammadu Buhari, ne serait pas contre le principe d'un échange des lycéennes contre des djihadistes.
NIGERIA : Pendant que Buhari est à Paris, 6 morts dans l'écroulement d'une école à Jos
Visiblement, le président, Muhammadu Buhai, aura fort à faire, dans tous les domaines, pour remettre le Nigeria debout.
A l'allure où Boko Haram aligne les défaites, on n'est plus sûr que l'idée de François Hollande de favoriser une réunion, début 2016, sur le terrorisme de Boko Haram, voire, des Séléka, soit encore une urgence.
Le nouveau président du Nigeria, Muhammadu Buhari, vient de rendre public son patrimoine : 136.000 euros, fin mai 2015. Le problème, c'est combien il en aura, dans quatre ans, à la fin de son mandat.
Depuis quelques années, l’écosystème camerounais se développe, à un rythme impressionnant, grâce à une poussée vertigineuse des start-up sur l’ensemble du triangle national.