Nord-Mali

Mardi, 26 novembre, la France a perdu treize soldats. Un événement suffisamment grave, qui nous montre, chaque jour, que la guerre contre le terrorisme amplifié par la destruction de la Libye et l'assassinat de Mu'ammar al Kadhafi, doit faire l'objet d'une conjugaison de toutes les forces, pour y venir à bout.