Vous êtes ici

OCI

Sur invitation de Dr Youssef A. Al-Othaimee, secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique ( OCI) et du gouvernement de l’Etat des Emirats arabes unis, le professeur, Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Togolais de l’extérieur de la République togolaise, a pris part à la 46e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI, qui s’est tenue les 1er et 2 mars 2019, à Abu Dhabi (Les Emirats arabes unis). Il a profité de cette importance assise pour présenter le PND (Plan national de développement) qui va, officiellement, être lancé, à Lomé, lundi, 4 mars, par le président de la République, Faure Gnassingbé.

L'Union africaine (UA) a, toujours, été claire sur le sujet : la CPI (Cour pénale internationale) a son utilité en tant que juridiction internationale, mais, elle reste très sectaire dans le choix des personnes à inculper et en ce qui concerne l'enrôlement des affaires. Depuis la création de ce tribunal, il n'y a que les Africains qui y défilent. Sont-ils les seuls malfaiteurs de la terre ? Du coup, le consensus n'a pas été difficile à se dégager à l'UA pour soutenir le président soudanais Omar el-Béchir. Ce soutien a même été étendu au niveau de la Ligue arabe et de l'OCI (Organisation de la conférence islamique) où on n'est pas loin de penser qu'au niveau de la CPI, on pratique une politique du deux poids deux mesures.