Pierre Nkurunziza à la manoeuvre.

Depuis que le général-major, Pierre Buyoya, est devenu une personnalité recommandable au point de travailler pour la paix pour le compte des Nations-Unies ou de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), il aurait bien souhaité que la page de sa vie d'ancien putschiste soit, complètement, effacée de sa biographie. Que non ! Le major a été un distingué déstabilisateur de son pays, le Burundi, pendant plusieurs années. Sa soif pour le pouvoir a causé la mort de beaucoup de Burundais. Maintenant que le petit despote de Bujumbura, Pierre Nkurunziza, le lui rappelle, il pique une crise hystérique, comme si le pouvoir de Bujumbura avait travesti la vérité. Doublement que non ! Le major, aujourd'hui, est, toujours, en costume cravate bien soigné. Il est devenu un faiseur de paix. Excellente reconversion après avoir participé à la mort de 300.000 Burundais. Malheureusement, pour lui, Nkurunziza n'est pas d'accord.