Plusieurs morts

La présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, est, à nouveau, dans des problèmes. Elle ne soufflera pas, après avoir été secouée, pendant plusieurs années, par le virus Ebola qui a tué plusieurs milliers de Libériens. Mais, cette pandémie à peine contenue, surgit, aujourd'hui, une autre maladie très mystérieuse, qui n'en est qu'à ses débuts mais qui a, déjà, tué plusieurs personnes.

Au moins, cinq personnes ont été tuées, lundi, 20 février, à Conakry, dans des violences ayant éclaté, lors de manifestations, pour réclamer la réouverture des classes, closes depuis trois semaines en Guinée. Ce chiffre de cinq morts a été annoncé par le gouvernement guinéen.