Présidentielle de décembre.

Le lancement de la nouvelle plate-forme de la majorité présidentielle, "Coeurs Unis ", en vue des élections, le 15 mai 2020, témoigne de la volonté du président, Faustin-Archange Touadéra, et de ses alliés, de rester au pouvoir. 

L'ancien gouverneur du Katanga et ex-allié du président, Joseph Kabila, n'entend pas lâcher le morceau. Convaincu que l'actuel chef de l'Etat quittera sa fonction, après l'élection présidentielle de décembre prochain, il s'est, indirectement, déclaré candidat à sa succession, depuis l'Afrique du Sud où il s'est exilé, sans attendre l'ouverture officielle des candidatures. En effet, il a lancé, lundi, 12 mars, son parti politique, "Ensemble pour le changement", en vue des élections générales prévues le 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC).