president

Les Comoriens ont montré qu'ils étaient un peuple mûr que devraient copier d'autres peuples africains. Alors que le scrutin électoral, particulièrement, long, a tenu en haleine l'Afrique et la communauté internationale, il a pris fin, hier, dans la paix et l'allégresse, avec la victoire du candidat, Azali Assoumani, proclamé vainqueur par la Cour constitutionnelle.

Selon des sources dignes de foi, le président de la Guinée équatoriale a pris son téléphone à deux reprises, pour essayer de raisonner son jeune frère, le président du Burundi.