prime

A l'allure où Boko Haram aligne les défaites, on n'est plus sûr que l'idée de François Hollande de favoriser une réunion, début 2016, sur le terrorisme de Boko Haram, voire, des Séléka, soit encore une urgence.