Vous êtes ici

Réouverture des trois frontières

Pour assurer une réouverture, sans dommage, des frontières entre le Cameroun, le Tchad et le Nigeria, il a fallu, considérablement, affaiblir la secte, Boko Haram, qui vit, actuellement, acculée dans ses derniers retranchements. Presque à l'agonie. Toutefois, cette guerre asymétrique coûte très cher aux trois pays, dont, au moins, deux, sont, déjà, pratiquement, en faillite : le Nigeria et le Tchad. Cette réouverture des trois frontières est un excellent cadeau de fin d'année pour les populations concernées.