sorcellerie

On connaissait l'engouement des sorciers malawites pour des albinos dont les pouvoirs magiques seraient haut de gamme. Au Gabon, les crimes rituels ont, souvent, défrayé la chronique, avec des sexes coupés, des langues tranchées, des cœurs arrachés. Des pratiques d'un barbarisme d'un autre temps bien connues dans la sous-région, et qui permettraient de conserver un poste ministériel, de député ou de directeur général ou d'y accéder. A chaque pays sa spécialité : au Mozambique, ce sont des hommes chauves qui font courir les sorciers pour leur capacité d'enrichissement hors normes.

Près d'un mois après son départ de la présidence, son successeur, Adama Barrow, n'a, toujours, pas pris possession des lieux. Même en exil, Yahya Jammeh continue d'inspirer l'effroi en Gambie, après 22 ans d'un pouvoir, aussi, implacable qu'imprévisible.

On savait que Sassou Nguesso arrive à conserver le pouvoir par la ruse et le sang. Dans cette interview, l'ancien premier ministre, Alphonse Souchlaty Poaty, fait état de révélations fracassantes qui peuvent déstabiliser le clan qui dirige le pouvoir congolais.