Trump

Le président américain, Donald Trump, a vanté, jeudi, 19 mars, le recours à la chloroquine, un antipaludéen, comme possible traitement pour le coronavirus, après des résultats encourageants en Chine et en France même si nombre d'experts appellent à la prudence. Cela dit, on ne mettra, jamais, tous les experts d'accord car il y en aura toujours qui trouveront des raisons (scientifiques) de ne pas l'administrer à des malades. Cela dit, la chloroquine est un médicament bien connu en Afrique, qu'on prescrivait, il y a quelques années, pour combattre le paludisme avec efficacité. Après, la chloroquine a été abandonnée à cause de la mutation de la maladie.

Trump accuse Obama de l'avoir "mis sur écoute" pendant la campagne présidentielle. Le président américain a formulé ces accusations dans une série de tweets, comparant cette affaire à celle du Watergate.

La course vers le Bureau ovale a commencé avec l'organisation des caucus dans l'Etat de l'Iowa. Si Donald Trump, malgré sa suffisance, a été accroché mais peut, encore, s'en sortir, par contre, Hillary « la vipère » a de quoi se poser des questions pour la suite des événements.