Yayi Boni

Des centaines d'opposants béninois sont redescendus dans les rues de Cotonou, jeudi, 2 mai, où ils ont érigé des barricades enflammées pour défier les forces de l'ordre dans un climat de tension après des législatives boycottées par l'opposition qui en avait été évincée. Une personne est morte et deux autres ont été, grièvement, blessées dont une par balles depuis le début des violences, qui ont éclaté, mercredi, 1er mai, après-midi, après le déploiement des forces de sécurité autour du domicile de l'ancien président, Boni Yayi, dans la capitale économique. Jadis, laboratoire de la démocratie ayant organisé la toute première Conférence nationale souveraine, en février 1990, le Bénin (Ex-Dahomey) vient de connaître un bond de 30 ans en arrière en matière de démocratie.

On peut l'espérer. On ose l'espérer. On croit l'espérer. Les deux hommes ne s'apprécient plus. Même devant les caméras, ils n'arrivent pas à faire semblant.

L'homme d'affaires, Patrice Talon, vainqueur de l'élection présidentielle au Bénin avec plus de 65% des voix, a prêté serment, mercredi, 6 avril, à Porto-Novo, après s'être entretenu, à huis-clos, le matin, à La Marina, à Cotonou, avec le chef de l'Etat sortant, le docteur, Boni Yayi.

La passation des charges entre Yayi Boni, le président sortant et Patrice Talon, le président entrant, devrait avoir lieu, le 6 avril, à Cotonou. Officiellement, il n'y a plus aucun nuage dans le ciel de leurs relations. Le gouvernement de Yayi Boni a d'ailleurs officiellement félicité le vainqueur de la présidentielle.

C'est certainement une prochaine fois que le président du Bénin, Yayi Boni, rencontrera le dictateur burundais, Pierre Nkurunziza. Le président béninois est chargé de faciliter le dialogue entre le pouvoir et l'opposition du Burundi.

Multimilliardaire en F CFA et millionnaire en euros, l'homme d'affaires, Patrice Talon, aspire à succéder à Boni Yayi, un des rares dirigeants africains à avoir respecté, malgré plusieurs vents contraires, la limitation de mandats que lui imposait la constitution. Candidat sérieux, aujourd'hui, Talon pourrait devenir un candidat redoutable.

Technocrate brillantissime, très proche du pouvoir socialiste français, Lionel Zinsou, pour séduire, les Béninois, devra leur démontrer qu'il est d'abord et avant tout un Béninois, et non, l'homme de la France au Bénin. Ce ne sera pas une partie de plaisir.

Le président du Bénin, Yayi Boni, vient d'annoncer la mort de son prédécesseur, Mathieu Kérékou, à l'âge de 82 ans.

Paul Tédga
Le président du Bénin, Yayi Boni, s'est entretenu, à l’Elysée, mardi, 18 août, matin, avec le président français, François Hollande (...)