CONGO-BRAZZAVILLE : Le texte du projet de constitution du pouvoir à vie de Sassou

CONGO-BRAZZAVILLE : Le texte du projet de constitution du pouvoir à vie de Sassou

L'opposition politique et la plateforme de la société chantent en choeur : « il n'y aura pas de vote référendaire » le 25 octobre, au Congo-Brazzaville. Des meetings en vue d'empêcher ce référendum sont prévus dans plusieurs villes dont Djambala, Dolisie, Nkayi, Pointe-Noire et Brazzaville. L'opposition a même intimé l'ordre à Denis Sassou Nguesso de retirer son texte, au plus tard, le 20 octobre, sinon, elle le poussera à la démission. On va, donc, droit vers une crise de régime et des institutions.

Les adversaires du pouvoir actuel assurent que Sassou veut changer la constitution (ce que la constitution actuelle n'autorise pas) parce qu'il veut se représenter aux élections présidentielles, en 2016, en 2021, et en 2026, conformément à sa nouvelle constitution. Et si Dieu, dans sa grande miséricorde, lui prête longue vie, il changerait, une fois de plus, cette nouvelle constitution pour se représenter en 2031, puis, en 2036. Peut-être que d'ici là, Dieu l'appellera de l'autre côté. En d'autres termes, il veut mourir au pouvoir. Et tant qu'il sera vivant, il veut demeurer président du Congo.

Voici son projet de loi constitutionnelle.

Télécharger le document