GANGSTERISME : Le plus jeune milliardaire africain enlevé à Dar es Salam par des mercenaires blancs

Ce n'est pas un film de James Bond. Mais un fait réel qui alimente la Une des journaux en Tanzanie où l'homme considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, le businessman tanzanien, Mohammed Dewji, a été enlevé, ce jeudi, 11 octobre, par des hommes armés, à Dar es Salaam, pour une destination inconnue. Toutes les forces de défense et de sécurité du pays sont à sa recherche.

Dirigeant à 43 ans du groupe METL présent dans une dizaine de pays dans les domaines de l'agriculture, de l'assurance, des transports, de la logistique ou de l'agroalimentaire, Mohammed Dewji a été kidnappé alors qu’il entrait dans la salle de sport d’un hôtel de la capitale économique du pays, ont précisé les autorités administratives et policières.

"Les premières informations indiquent qu’il a été enlevé par des Blancs venus à bord de deux véhicules", a déclaré, à la presse, le gouverneur de la région de Dar es Salaam, Paul Makonda, soulignant que "ce type d’incident est nouveau".

Le chef de la police à Dar es Salaam, Lazaro Mambosasa, a précisé que des étrangers avaient "tiré en l’air avant de faire entrer de force" Dewji dans leur véhicule.

La police, qui a identifié des suspects, a, déjà, procédé à des arrestations, a-t-il indiqué.

Né en Tanzanie, Mohammed Dewji a fait ses études à l'Université de Georgetown aux Etats-Unis. En 2013, il est devenu le premier Tanzanien à faire la couverture du magazine Forbes et en 2015, il a été décrété Personne de l'année par Forbes Afrique. Selon le magazine, sa fortune a été évaluée à 1,54 milliard de dollars (américains) en 2018. En 2016, il avait reçu le trophée de meilleur entrepreneur de Tanzanie (sur notre photo le président tanzanien John Pombe Magufuli lui remet le trophée).

Député de 2005 à 2015, il est, aussi, le principal actionnaire du club de football Simba FC.

Les plus populaires