LIBERIA : A peine le virus Ebola vaincu, une autre malade mystérieuse commence à provoquer une hécatombe

Un mauvais sort frappe-t-il, définitivement, le Liberia ? La présidente, Ellen Johnson Sirleaf, bien que chrétienne et non fataliste, est en droit de se poser cette question. Car à peine le virus Ebola jugulé (notre photo montrant un centre de traitement d'Ebola au Liberia) qu'apparaît une autre maladie mystérieuse, inconnue de la médecine moderne, qui n'épargne pas des vies : déjà plusieurs morts en quelques jours d'existence prouvée.

Les autorités ont diligenté une enquête suite à l'apparition de cette mystérieuse maladie, en attendant que l'OMS (Organisation mondiale de la santé) déploie de plus gros moyens afin de la circonscrire. Cette maladie, apparemment, toucherait un certain nombre de personnes qui ont assisté à un même enterrement. Comme Ebola.

Depuis, mardi, 25 avril, neuf personnes sont décédées et huit autres sont, actuellement, en quarantaine. Visiblement infectées, donc, candidates non volontaires à une mort certaine. Car aucun traitement fiable n'existe actuellement.

Des échantillons de sang des personnes contaminées ont été testés, mercredi, pour savoir si cette maladie mystérieuse n'a pas de lien avec le virus Ebola qui a prévalu dans le pays ces dernières années. Certains médecins pensent qu'il s'agit d'une résurgence du virus Ebola sous une autre forme.

Les plus populaires