PRIX NOBEL DE CHIMIE : Un Français, un Britannique et un Néerlandais récompensés

Le Prix Nobel de chimie a été attribué, mercredi, 5 octobre, au Français, Jean-Pierre Sauvage, au Britannique, J. Fraser Stoddart, et au Néerlandais, Bernard Feringa (notre photo), pour leurs travaux sur les machines moléculaires. 
Jean-Pierre Sauvage a été directeur de recherche au CNRS (Centre national - français - de recherche scientifique) et directeur du laboratoire de chimie organo-minérale de l'Université Louis-Pasteur à Strasbourg (Bas-Rhin). Ses recherches ont, largement, contribué à la compréhension des moteurs moléculaires et au développement des machines moléculaires dans des solutions liquides.

"Les machines moléculaires seront très probablement utilisées dans le développement d'objets comme les nouveaux matériaux, les capteurs et les systèmes de stockage d'énergie", a expliqué le jury du Nobel.

La chimie est le dernier des Nobel en sciences naturelles à être décerné. Celui de médecine a récompensé, lundi, le Japonais, Yoshinori Ohsumi, qui a éclairé un aspect de la régénération cellulaire, l'autophagie. Celui de physique, mardi, est allé à trois Britanniques, David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz, pour leurs travaux théoriques sur la matière. Suivront la paix, vendredi, l'économie, lundi, et la littérature, le jeudi suivant.

Les plus populaires