Aller au contenu principal

UNESCO : Le Camerounais Barthélémy Toguo nommé Artiste pour la Paix de l'organisation

Image
Partager
Categorie
lun 01/11/2021 - 17:30
Body

La directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a nommé l’artiste camerounais, Barthélémy Toguo, Artiste de l’UNESCO pour la Paix. La cérémonie s’est déroulée dans le cadre de l’exposition, “Désir d’humanité”, présenté dans la Galerie Marc Ladreit de Lacharrière au musée du Quai Branly - Jacques Chirac.

« Le parcours artistique de Barthélémy Toguo (notre photo) s’est joué des frontières et des influences. Que ce soit par l’aquarelle ou le dessin, par la vidéo ou la performance, il n’a laissé aucun sujet de côté et ses œuvres résonnent comme de puissants appels à nos consciences. Son engagement esthétique se double d’un engagement social pour les artistes et pour l’Afrique. On ne saurait mieux définir le rôle d’un artiste pour la paix », a salué Audrey Azoulay.

En tant qu'Artiste pour la paix de l'UNESCO, Barthélémy Toguo rejoint la famille des artistes engagés pour le rapprochement des cultures et le soutien à la création artistique, comme Amine Kouider, Valery Gergiev ou Scott Momaday. Les artistes de l’UNESCO pour la paix mettent leur renommée et leurs talents au service des combats de l’UNESCO. Par leur créativité, leurs initiatives, leur influence, ils portent les valeurs et les idéaux de l’organisation auprès de publics aussi larges et divers que possible.

Artiste pluridisciplinaire, Barthélémy Toguo utilise le dessin, l'aquarelle, la peinture, la sculpture, la photographie, l'installation ou la performance pour interroger notre humanité. A travers ses créations à la croisée des cultures, il explore les dysfonctionnements du monde pour mieux les dénoncer et interroge, notamment, le statut de l’étranger, du migrant, de l’immigré et la difficulté à se constituer une identité.

Bandjoun Station.Bandjoun Station de Barthélémy Toguo.

Barthélémy Toguo est à l'origine du projet culturel, Bandjoun Station, centre d'art situé au Cameroun. Conçu en 2008 pour encourager l'art contemporain et la création, il comprend, aujourd’hui, un espace d'exposition, une bibliothèque, une résidence d'artistes et une ferme biologique.

En 2015, il est fait Chevalier de l’Ordre des arts et lettres français. L’année suivante, il est présélectionné pour le prix, Marcel Duchamp, le prix d'art le plus médiatisé de France et est fait Chevalier de l'Ordre national de la valeur de la République camerounaise. En 2018, il présente sa première exposition seul, "The Beauty of Our Voice", au Parrish Art Museum de Water Mill, dans l'Etat de New York. Il a depuis exposé dans les plus grands musées du monde. 

 

Partager