Aller au contenu principal

CITE UNIVERSITAIRE DE PARIS : Une distribution de plats coréens pour soutenir les étudiants et chercheurs

Image
Partager
Categorie
mar 11/05/2021 - 17:37
Body

Pour soutenir les étudiants et chercheurs qui vivent sur le campus, l’Ambassade de la République de Corée en France a organisé le 11 mai, en collaboration avec l’Agence coréenne de commerce agro-alimentaire (Korea Agro-Trade Center), une distribution repas coréens à la Cité internationale universitaire de Paris.

Un réconfort pour les étudiants et chercheurs en précarité

Face aux conséquences de la pandémie et des confinements successifs (baisse de revenus, accès restreint aux cuisines collectives des maisons, éloignement des magasins alimentaires…), de nombreux étudiants et chercheurs sur le campus ressentent des difficultés à conserver une alimentation saine et variée. Le Relais social internationale observe chaque jour une progression des saisines indiquant une croissance des formes de précarisation. Les demandes d’aide financière ont été multipliées par 10. Les raisons sont multiples mais toujours liées à la crise sanitaire et aux confinements successifs : fin des stages, des contrats à durée déterminée, des contrats de vacation, difficulté à trouver un emploi, dévaluation monétaire des revenus une fois convertis en euros, suppression des bourses ou érosion de l’aide familiale.
Pour répondre à ces contraintes, l’Ambassade de la République de Corée en France a organisé le 11 mai, en collaboration avec l’Agence coréenne de commerce agro-alimentaire (Korea Agro-Trade Center), une opération de solidarité à la Cité internationale universitaire de Paris. Au total, 2 000 repas et paniers-repas coréens ont été distribués aux résidents de 150 nationalités des 43 maisons de la Cité internationale, dont la Maison de la Corée. La priorité a été donnée aux 800 étudiants et chercheurs en précarité qui sont déjà aidés par l’antenne des Restos du cœur qui a ouvert sur le campus en octobre dernier.
Les paniers-repas se composaient de plats traditionnels coréens tels que le bulgogi, le japchae et le kimchi, et les kits alimentaires contenant des aliments simples déjà préparés comme les ramyeon, le riz instantané, les feuilles d’algues et le tteokbokki. Des recettes simples de plats coréens ont été remises aux étudiants afin qu’ils puissent participer à un concours sur les réseaux sociaux en partageant la préparation et la dégustation de leurs plats.
Cette distribution s’est déroulée en présence de Son Excellence Monsieur YOO Dae-jong, Ambassadeur de la République de Corée en France, Madame Laurence MARION, Déléguée générale de la Fondation nationale Cité internationale universitaire de Paris, Madame HA Jung-a, Directrice du bureau français de l’Agence coréenne de commerce agro-alimentaire et Monsieur SONG Sei gyeong, Directeur de la Maison de la Corée.
A travers ce don de plats coréens, la Corée a souhaité transmettre un message de soutien chaleureux et de solidarité aux jeunes résidents français et internationaux qui vivent à la Cité internationale.

L’Ambassadeur YOO a rappelé que la Corée avait reçu l’aide de divers pays dans le passé et qu’il était heureux de pouvoir à son tour aider les étudiants de la Cité internationale. Laurence MARION a souligné, pour sa part, que la cuisine coréenne jouit d’une grande popularité au sein de la Cité internationale et que cette initiative coréenne, accueillie avec beaucoup d’enthousiasme, est un grand réconfort pour les étudiants en difficultés.
La Cité internationale a construit des liens privilégiés avec la Corée. En 2018, le gouvernement coréen a ouvert sa maison au sein du campus. La Maison de la Corée offre aux étudiants coréens et internationaux qu’elle abrite un environnement idéal pour le bon déroulement de leurs études. Elle est un tremplin pour les aider à prendre leur élan vers un futur prometteur. Cette opération de solidarité est une opportunité pour consolider davantage les bases d’échange et de coopération entre les étudiants coréens et la jeunesse du monde présente à la Cité internationale. Elle a également permis de promouvoir la gastronomie coréenne auprès de cette population jeune.
L’Ambassade de la République de Corée en France continuera à se mobiliser pour aider les jeunes en France à surmonter les difficultés liées à l’épidémie de COVID-19, et s’efforcera de faire progresser la coopération entre les jeunes générations coréennes et d’autres pays dont la France. Elle œuvrera également pour le rayonnement de la culture coréenne dans le monde entier.

La Maison de Corée à la Cité universitaire de Paris.La Maison de Corée à la Cité Universitaire de Paris.

A propos de la Maison de la Corée

La Maison de la Corée au sein de la Cité Universitaire est le résultat de la coopération universitaire et culturelle franco-coréenne. Cette maison constituera le point d’appui du rayonnement de la Corée en Île-de-France et favorisera la diffusion de la langue et de la culture coréenne et la Maison accueille des étudiants internationaux.
 

maisoncoree.com

A propos de la Cité internationale universitaire de Paris. La Cité internationale universitaire de Paris est un lieu unique au monde. Imaginé en 1925 dans le mouvement pacifiste de l’entre-deux-guerres, le projet de la Cité internationale était de participer à la construction d’un monde de paix en créant un lieu où les jeunes du monde entier apprendraient à vivre ensemble. Bien que centenaire, ce projet reste pleinement d’actualité. Plus que jamais, les jeunes générations souhaitent apprendre à travailler, à échanger, et à trouver des solutions ensemble. Laboratoire d’idées pour penser le monde de demain, la Cité internationale leur offre un cadre cosmopolite qui favorise les échanges et le dialogue. Elle accueille chaque année dans ses 43 maisons 12 000 étudiants, chercheurs et artistes de plus de 150 nationalités. Toutes singulières, ces maisons sont conçues pour offrir la possibilité d’expérimenter le « vivre ensemble ». Tout est fait pour favoriser la réussite académique et encourager la création de projets collaboratifs.

Partager

Education

Créé en hommage au professeur, Etienne Fatôme, et visant à promouvoir une action concrète et engagée de lutte contre la discrimination sociale à la réussite académique, le Fonds Etienne Fatôme est

Pour soutenir les étudiants et chercheurs qui vivent sur le campus, l’Ambassade de la République de Corée en France a organisé le 11 mai, en collaboration avec l’Agence coréenne de commerce agro-al

C'est la décision que la ministre des Enseignements secondaires (ministère de l'Education nationale), Nalova Lyonga, a