Aller au contenu principal

DIPLOMATIE : Pourquoi la Russie risque de s'emparer bientôt du continent africain

Image
Partager
Categorie
lun 15/11/2021 - 18:37
Body

Ce n’est qu’une question de temps ! La Russie est un véritable trompe l’œil. Ce pays comme la France d’ailleurs, est néfaste pour le développement de l’Afrique, mais aussi, pour l’épanouissement de ses populations. Pourquoi les forces russes s’implantent-elles dans certains pays en Afrique ? Qu’est-ce-que cette aide malveillante cache-t-elle réellement ?

En effet, il serait naïf d’imaginer que la Russie veut véritablement venir en aide au Mali ou encore à la Centrafrique par exemple. La Russie souhaite reconquérir l’Afrique ! Elle a déjà compris, depuis plusieurs années, que le continent était plein d’avenir et de challenge. « Vladimir Poutine utilise toujours le rapport de force lors des négociations, et celui-ci ne s’arrête que lorsqu’il pense qu’il y a un risque sérieux pour ses propres intérêts », affirme l’ancien président de la République française, François Hollande (2012-2017), lors d’une interview de Hugo Décrypte sur YouTube, le 9 novembre 2021. Mais, une diplomatie efficace, ce n’est pas de savoir qui a le discours le plus éloquent ou déterminant, ce n’est pas, non plus, de savoir qui est le plus à l’aise vis-à-vis de l’autre. Même si une nation est dotée du meilleur ministre des Affaires étrangères, ou encore, du meilleur ambassadeur, ceux-ci ne tiendront pas longtemps devant quelqu’un qui utilise un vrai rapport de force. Malheureusement, les acteurs principaux du continent africain, en l’occurrence, les chefs d’Etat, le savent éperdument, mais, sont assujettis par ces superpuissances (sur notre photo Vladimir Poutine avec Sergueï Lavrov).

Son soutien militaire à la Centrafrique avec les mercenaires de la Société Wagner, est un très bon moyen pour Vladimir Poutine de commencer sa reconquête. D’ailleurs, le président de la République de Centrafrique, Faustin-Archange Touadéra, le sait très bien mais décide de faire offense à la France qui avait suspendu son aide militaire dans le pays. Une manière pour la Centrafrique de faire passer un message à la France comme quoi, il y a plusieurs autres pays prêts à les aider et que la France ne demeure pas le seul. Depuis que la Russie s’intéresse à la Centrafrique, la France fait l’objet de campagne de désinformation visant à dénigrer ses actions dans ce pays.

Sergueï ave Diop.La signature avec les mercenaires de Wagner n'est qu'une question de temps. Ici les deux chefs de la diplomatie russe et malienne, Sergueï Lavrov et Abdoulaye Diop.

Au Mali, la signature du contrat avec la société Wagner avance à grand pas. Pourquoi le Mali va-t-il signer avec la Société Wagner ? Le Mali est dans une situation sécuritaire extrêmement difficile. Face à cette situation, il serait irresponsable de la part du gouvernement de rester les bras croisés. C’est pour cette raison que le Mali va signer avec la Société Wagner, ce n’est juste qu’une question de temps. Le pays met beaucoup d’espoirs dans cette collaboration avec la Russie. « Le Mali veut une relation gagnante gagnante avec la Russie », annonce le ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, le 11 novembre 2021, à Moscou. Cependant, dans une relation entre deux pays, il y a toujours quelqu’un qui gagne plus que l’autre, et dans cette coopération Mali-Russie, c’est la Russie qui triomphera le plus parce que c’est le Mali qui est vulnérable et qui est en position de faiblesse.

Si les conspirations russes fonctionnent au Mali et en Centrafrique, alors les gouvernements sénégalais, tchadien, gabonais, ou encore, irakien pourraient, eux aussi, suivre la cadence en se débarrassant définitivement des troupes françaises sur leur territoire pour faire appel aux Forces russes. Voilà comment la Russie compte s’emparer d’une bonne partie du continent en quadrillant du Sahel à la Corne de l’Afrique. Vladimir Poutine dit vouloir le bien-être du Mali et de la Centrafrique, mais n’a toutefois jamais mis les pieds dans ces deux pays. Maintenant, il faut juste espérer que la politique étrangère de la Russie sera moins pire que la politique étrangère de la France.

TEDGA Marc Aurélien (Stagiaire)

Partager

Politique

La Cour de cassation a écarté, mercredi, 1er décembre, tous les recours de l'ancien chef d'Etat, Nicolas Sarkozy, et de son camp dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne

De nouvelles attaques en Centrafrique ont fait, dimanche, 28 novembre, une trentaine de morts à environ 500 km au Nord-Ouest de la capitale Bangui. Les rebelles du groupe 3R sont pointés du doigt.

Le prochain Sommet de l'Union africaine prévue à Addis Abeba (si les rebelles n'attaquent pas la capitale éthiopienne comme ils le projettent) permettra au président du Sénégal, Macky Sall, d'accéd

La junte militaire au pouvoir au Tchad a décrété, lundi, 29 novembre, une "amnistie générale" pour les rebelles et opposants condamnés notamment pour "atteinte à l'intégrité de l'Etat".