Aller au contenu principal

FRANCE : Les racistes de « Valeurs Actuelles » vont être condamnés par la justice

Image
Partager
Categorie
lun 31/08/2020 - 14:30
Body

Ils ne vont pas s'en sortir avec si peu. Depuis samedi, 29 août, le directeur et le directeur-adjoint de la rédaction de Valeurs Actuelles, ce magazine d'extrême-droite, parcourent les rédactions parisiennes pour essayer d'éteindre l'incendie provoqué par leur racisme qu'ils viennent d'étaler au grand jour, dans le dernier numéro de leur magazine où la députée de la France Insoumise, Danièle Obono, est traitée sur huit pages d'esclave. Pas moins. Pour avoir le courage d'une telle publication, il faut soi-même avoir des idées bien arrêtées sur le racisme et ne pas s'en démordre. Comme on sait, Honorable, Danièle Obono, n'a pas encore porté plainte (elle étudie encore une telle possibilité au pénal avec son parti), mais c'est la justice elle-même qui s'est saisie de l'affaire. Car elle est trop (trop) grave. Les choses se passent, aujourd'hui, comme si certaines personnes voulaient détruire la France, ce pays que beaucoup envient à l'étranger.

Valeurs Actuelles fait l'objet d'une enquête pour "injures à caractère raciste", après avoir représenté dans ses pages la députée de La France insoumise Danièle Obono en esclave, indique le parquet de Paris, lundi, 31 août. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la Direction régionale de la police judiciaire, précise le communiqué. 

L'article, publié le 27 août et intitulé "Obono l'Africaine", est présenté par l'hebdomadaire comme une  "politique fiction" dépeignant la députée LFI, Danièle Obono, en esclave. Il a suscité une vague de condamnations unanimes dans la classe politique, allant jusqu'au président de la République, qui a appelé l'élue de la nation pour s'indigner et lui apporter son soutien.
 
Dénonçant "une insulte à [ses] ancêtres, sa famille" et "à la République", Danièle Obono a dit samedi soir sur BFMTV "réfléchir" à porter plainte. Cette publication est selon elle "une souillure qui ne s'effacera pas", mais surtout "l'aboutissement d'un acharnement médiatique" contre elle. "Cela fait trois ans qu'on alerte sur le fait qu'il y a un processus de racialisation, de racisme dans ce pays", avait-elle ajouté.

Honorable, Danièle Obono, est une grande représentante de la France multiculturelle que beaucoup de pays envient à la France, surtout, quand elle remporte des victoires à l'international, comme les coupes du monde de football de 1998 et de 2018.

Honorable Obono est une fierté de tous les Noirs de France.

Honorable Obono est un modèle dans les banlieues où beaucoup rêvent et travaillent tous les jours pour réussir comme elle.

Honorable Obono a l'obligation d'aller plus loin et de monter plus haut. C'est désormais une exigence.

Honorable Obono a le soutien total et inconditionnel du magazine Afrique Education. C'est une litote.

Partager

Politique

Le 19 septembre 2002, des militaires originaires du Nord ivoirien et entraînés au Burkina Faso (Ibrahim Coulibaly dit IB, Chérif Ousmane, Koné Zakaria, Tuo Fozié, Touré Hervé, Issiaka Ouattara alia

Les conclusions du rapport des experts des Nations-Unies concernant les accusations d'exactions et d'atteintes aux droits humains commises par les mercenaires de la société de sécurité, Wagner, son

La ministre française des Armées, Florence Parly, s'est entretenue, mardi, 15 juin, avec le général de division, Laurent Michon, qui prendra le commandement de l’Opération Barkhane le 28 juillet.

Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du président de la République démocratique du Congo (RDC), a vu sa peine réduite lors de son procès en appel, mardi, 15 juin, de 20 à 13 ans de travaux fo