Aller au contenu principal

Congo-Brazzaville : La famille Kolelas a demandé une contre-autopsie

Content
Congo-Brazzaville : La famille Kolelas estime que les conclusions du premier rapport d'autopsie ne permettent pas d'être parfaitement et précisément éclairés sur les raisons du décès de son parent survenu le 21 mars. Toutes ces questions et bien d'autres devront trouver réponse auprès du nouveau collège d'experts notamment s'agissant de l'heure de décès et des liens éventuels entre le décès et les pathologies dont était affecté le défunt. Voilà pourquoi Me William Bourdon a eu mandat de déposer plainte devant le parquet de Bobigny dès lors qu'il est aisément démontré que les choix de l'Etat n'ont visé qu'à précipiter Parfait Kolelas vers la mort.