ANGOLA : Poursuite du nettoyage des écuries d'Augias par le nouveau président Joao Lourenço

Le président, Joao Lourenço, poursuit sa lutte contre la corruption. Après la purge dans les milieux politiques et économiques, il s'intéresse, maintenant, au milieu diplomatique où il a limogé, mardi, 6 mars, les ambassadeurs du Vatican et de la Grande Bretagne. Son engagement séduit hors d'Afrique où on se bouscule pour aller le rencontrer à Luanda. La semaine dernière, c'est le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, qui l'a rencontré, avant de lui transmettre l'invitation d'Emmanuel Macron à se rendre en visite officielle en France, avant la fin de l'année (notre photo). Ce lundi, 5 mars, c'est le chef de la diplomatie russe, Serguey Lavrov, qui s'était rendu, à Luanda, pour quelques heures, afin de rencontrer le chef de l'Etat. Joao Lourenço a, donc, le vent en poupe et en profite, largement, pour renouveler la classe politique, économique et diplomatique qu'il veut, désormais, à son image.

Mardi, 6 mars, João Lourenço, a limogé les ambassadeurs d’Angola à l’Etat du Vatican et au Royaume de Grande Bretagne. Il s’agit des ambassadeurs Armindo do Espírito Santo et Miguel Gaspar Fernandes Neto.

Dans d’autres décrets, le chef de l’Etat a nommé :

- Teodolinda Rosa Rodrigues Coelho, ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire d’Angola en Autriche et représentante permanente près de l’organisation des Nations-Unies et d’autres organisations internationales à Vienne.  
- José Gonçalves Martins Patrício, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Angola en Turquie ;
- Paulino Domingos Baptista, ambassadeur  extraordinaire et plénipotentiaire auprès de l’Etat du Vatican.
- Rui Jorge Carneiro Mangueira, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au royaume de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Comme on peut le remarquer, huit mois après son arrivée au pouvoir, le président angolais poursuit la mise en place des responsables à son image de dirigeant qui entend lutter contre la corruption et l'inertie.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires