Aller au contenu principal

Centrafrique : La levée de l'embargo sur les armes (en plusieurs questions)

Image
Partager
Categorie
sam 17/07/2021 - 14:56
Body

Le président centrafricain bat campagne, une fois encore, pour  la levée de l'embargo sur les armes au nom de l'indépendance nationale. Il est soutenu par la Russie, la Chine et l'Angola.

Faustin-Archange Touadera pense vraisemblablement confier à la Russie le contrôle et le traçage de la circulation des armes sur le territoire centrafricain (ce qui énerve au plus haut point la France dont voici la photo de sa ministre de la Défense Florence Parly).

C'est une démarche a priori condamnée à l'échec dans une région où le trafic des armes est florissant et mené par des marchands rompus à l'exercice et se jouant de tous les contrôles.

Le président centrafricain est persuadé que la Centrafrique est en capacité de remettre sur pied les forces armées centrafricaines.

Il est probable que la Russie l'en ait convaincu.

Evgueni Prigojine.Le patron de la société des mercenaires, Wagner, Evgueni Prigojine, surnommé le "cuisinier de Poutine" est le plus grand profiteur de la situation actuelle.

Son projet comme celui de son alliée russe serait-il de mettre fin à la mission de la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique) ?

Moscou aurait alors les mains libres pour faire de la Centrafrique un satellite, un allié inféodé...

C'en est fait de l'indépendance nationale de la République centrafricaine.

Patrick David

est docteur en droit.

 

 

Partager

Politique

Depuis la Suisse où il termine quelques jours de congés bien mérités, le président camerounais, Paul Biya, est entré dans une colère noire après que son armée eut perdu treize hommes suite à deux a

Le président, Emmanuel Macron, reconnaît "une dette" de l'Etat envers la Polynésie française, Territoire français d'Outre-Mer (TOM), pour les essais nucléaires réalisés de 1966 à 1996, dans le Paci

Une campagne de diffamation contre l’archevêque de Brazzaville, Mgr Anatole Milandou, a été menée dans les réseaux sociaux ces deux dernières semaines par une poignée de blasphémateurs anticatholiq

Les groupes armés occupent toujours une grande partie du territoire. Cantonnés dans les zones qu'ils contrôlent d'une main de fer, ils restent sur la défensive.