Aller au contenu principal

CENTRAFRIQUE : Le début des difficultés pour la Russie ?

Image
Partager
Categorie
sam 05/06/2021 - 10:38
Body

Il n’est pas certain que la présence de la Russie soit appréciée dans la durée par les populations. A terme, Moscou risque de connaître tous  les délices de l’enlisement comme les troupes françaises de l'Opération Sangaris en son temps. Pourquoi ?

Les milices surarmées résistent et ont une parfaite connaissance du terrain. L'incident du véhicule transportant des mercenaires russes et des soldats centrafricains, qui a sauté sur une mine posée par les rebelles dans le Nord-Ouest du pays témoigne de la dangerosité de ce conflit. Trois para-militaires russes ont été tués lors de cette explosion.

Si la Russie compte de fervents partisans, le président Touadéra et son gouvernement en particulier, elle divise la classe politique centrafricaine (sur notre photo, Faustin-Archange Touadéra échange avec son homologue russe avec l'aide d'une interprète car chaque mot pèse et a son sens).

La population, quant à elle, surtout en province, observe une attitude défiante face à ces nouveaux-venus que sont les Russes sur la scène centrafricaine. Les militaires russes et les mercenaires de la société privée de sécurité, Wagner, se comportent en pays conquis.  Les suspicions d'exactions qui pèsent sur les mercenaires de Wagner ne contribuent pas à améliorer l'image de la Russie.

La partie n'est pas gagnée pour Moscou, qui souhaite faire de la Centrafrique le symbole de son retour en force sur le continent  africain. Pour l'heure, l'optimisme dans le camp russe est de mise.

Les 600 militaires russes envoyés en renfort traduisent l'incapacité des militaires et des para-militaires russes de venir à bout des milices. 

 

Le président centrafricain est-il l'otage de Moscou ?

 

Les accords bilatéraux de défense et de coopération militaire passés entre la Centrafrique et le Rwanda le 15 octobre 2020 et le 8 mai 2021 signifient-ils que le président centrafricain ne souhaite pas être prisonnier de ses liens avec la Russie ?

S'agit-il pour le président Touadéra et son gouvernement de gestes purement symboliques destinés à donner le change, en réponse à ceux qui l'accusent d'être l'otage de Moscou ?

Le président Touadéra veut-il, peut-il, encore s'affranchir de la tutelle russe ?

Echange entre Emmanuel Macron et Faustin Archange Touadéra.Au regard de leurs mines graves, l'échange est sérieux entre Touadéra et Macron dans les couloirs des Nations-Unies en marge de la 73e Assemblée Générale en septembre 2018, à New York. Par la suite, les Russes ont atterri à Bangui...

C'est une question qu'on peut légitimement se poser, que l'Union africaine, l'ONU, la CEEAC et l'Union européenne, qui proposent leur médiation dans le processus de paix se posent probablement.

Les attaques dont fait l'objet la MINUSCA qui n'ont rien de spontané et sont relayées par les réseaux sociaux affiliés à Moscou et l'agence de presse, Sputnik, laissent penser que la Russie voudrait avoir le champ libre pour agir loin de tout contrôle et s'installer durablement en Centrafrique. 

Patrick David

Docteur en droit  

 

 

Partager

Politique

Le 19 septembre 2002, des militaires originaires du Nord ivoirien et entraînés au Burkina Faso (Ibrahim Coulibaly dit IB, Chérif Ousmane, Koné Zakaria, Tuo Fozié, Touré Hervé, Issiaka Ouattara alia

Les conclusions du rapport des experts des Nations-Unies concernant les accusations d'exactions et d'atteintes aux droits humains commises par les mercenaires de la société de sécurité, Wagner, son

La ministre française des Armées, Florence Parly, s'est entretenue, mardi, 15 juin, avec le général de division, Laurent Michon, qui prendra le commandement de l’Opération Barkhane le 28 juillet.

Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du président de la République démocratique du Congo (RDC), a vu sa peine réduite lors de son procès en appel, mardi, 15 juin, de 20 à 13 ans de travaux fo