Aller au contenu principal

CONTRE-AUTOPSIE DE PARFAIT KOLELAS : Sassou-Nguesso risque de voir rouge (la vérité va finir par triompher)

Image
Partager
Categorie
ven 23/04/2021 - 08:58
Body

La famille de Parfait Kolelas a sollicité, jeudi, 22 avril, le parquet de Bobigny, après avoir pris connaissance des conclusions du premier rapport d'autopsie (celui que le président Macron gardait sur sa table depuis plusieurs semaines sans le communiquer), et du rapport toxicologique, pour demander une contre-autopsie. On retient son souffle à Brazzaville. La famille Kolelas a pris comme avocat Me William Bourdon, l'un des plus retors sur les questions françafricaines de la place de Paris.

En effet, les membres de la famille Kolelas estiment que les conclusions du premier rapport d'autopsie ne permettent pas d'être parfaitement et précisément éclairés sur les raisons du décès de leur parents, survenu il y a un mois, le 21 mars 2021.

En l'état, les conclusions de ce premier rapport concluent à une mort par défaillance cardio-respiratoire. D'autres questions se posent, qui devront trouver réponse auprès du nouveau collège d'experts notamment s'agissant de l'heure de décès et des liens éventuels entre le décès et les pathologies dont était affecté Monsieur Kolelas.

En outre, Me William Bourdon rappelle qu'il est incontestable que les choix faits à Brazzaville s'agissant de la mise en œuvre de l'évacuation sanitaire de Guy Brice Parfait Kolelas vers la France, ont été absolument désastreux. En effet, l'avion choisi et son équipement médical étaient d'évidence totalement inadaptés à l'état de santé extrêmement dégradé de Guy Brice Parfait Kolelas.

Il est par ailleurs acquis que les pilotes de l'avion, arrivés de France, ont demandé à attendre 5 à 6 heure sur place avant de repartir, cela constituant une perte de temps injustifiable eu égard à l'urgence vitale dans laquelle se trouvait Guy Brice Parfait Kolelas (notre photo).

Enfin, dès lors que l'avion a été obligé de se ravitailler deux fois pendant le vol (N'Djamena et Alger, à cause d'une autonomie de vol de 3 heures, ndlr), cette circonstance n'a pu que compromettre encore plus la possibilité de sauver Guy Brice Parfait Kolelas.

En d'autres termes, Me William Bourdon indique avoir reçu mandat de déposer plainte devant le parquet de Bobigny, dès lors qu'il est acquis que le choix délibéré qui a été fait ne pouvait que réduire très substantiellement les chances de survie de Guy Brice Parfait Kolelas, voire, provoquer de façon certaine son décès.

Partager

Politique

Selon des informations crédibles, Idriss Déby serait décédé, non pas le 20 avril 2021, mais, dans la nuit du 18 au 19 avril et ne serait pas tombé les armes à la main au cours d’un affrontement ave

François Bozizé se terre en brousse au milieu de ses partisans. En prenant la tête de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), a-t-il fait le geste de trop ?

Le remède contre le coronavirus découvert au Bénin et à Madagascar, les Européens ne veulent pas en entendre parler, ils s’en moquent comme de l’an quarante.

Ce numéro 496 qui devait sortir fin mars et qui a été décalé suite à la décision des autorités françaises de lancer un 3e confinement courant avril, sera chez les marchands de journaux à partir de