Aller au contenu principal

SENEGAL-GUINEE : Aucune chance qu'Alpha Condé soit hébergé à Dakar par Abdoulaye Wade

Image
Partager
Categorie
mer 06/10/2021 - 18:49
Body

L'ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade, s'est dit prêt à mettre la villa qu'il occupe actuellement, à Dakar, à la disposition de l'ancien président guinéen, Alpha Condé, renversé par un putsch le 5 septembre. La volonté de faire un troisième mandat est le principal dénominateur commun qui lie les deux hommes avec la différence qu'Abdoulaye Wade avait échoué, en 2012, à briguer un 3e mandat lors d'une présidentielle gagnée par Macky Sall. Condé, lui, a réussi mais pour vite être balayé par les militaires. D'aucuns voient ce lien comme le motif du geste de Wade à l'endroit de Condé : solidarité entre les victimes du 3e mandat. Mais, on doute que Macky Sall, dont les relations avec Condé étaient notoirement mauvaises, puisse valider un tel encombrant accueil.

Le président de la transition guinéenne, le colonel, Mamady Doumbouya, a été clair le 17 septembre : Alpha Condé "est et demeurera" en Guinée. Condé, qui a reçu, ce 17 septembre, la visite de son acolyte et partisan du 3e mandat comme lui-même, l'Ivoirien, Alassane Ouattara, mais aussi, celle du président en exercice de la CEDEAO, le Ghanéen, Nana Akufo-Addo, dans sa résidence surveillée, ne peut quitter la Guinée. Car très vite, il rassemblerait les soutiens (dont ceux d'Alassane Ouattara) pour créer une rébellion visant à déstabiliser la Guinée. Voilà pourquoi des voix se sont élevées, ces derniers jours, à Conakry, pour que Condé ne quitte pas la Guinée et que, même s'il est malade, qu'il soit soigné dans les hôpitaux guinéens (sur notre photo, Alpha Condé alors éternel opposant sur les bords de la Seine à Paris est reçu, le 9 juin 2001, à Dakar, par le nouveau président du Sénégal, Abdoulaye Wade, lui-même, ancien éternel opposant à Abdou Diouf qu'il a fini par vaincre à la présidentielle de février 2000).

"Si vous souhaitez, à un moment ou un autre, un retrait momentané de réflexion, sans vous couper de votre base, je mets à votre disposition la maison que j'occupe actuellement à Dakar", a annoncé Abdoulaye Wade dans un communiqué publié, mardi, 5 octobre, par sa formation politique, le Parti démocratique sénégalais (PDS).

Wade et Condé à Conakry.Après sa victoire à la présidentielle en novembre 2010, Alpha Condé s'est empressé de recevoir Abdoulaye Wade à Conakry en 2011 bien avant son élection fatidique de mars 2012 où il fut battu par Macky Sall.

Abdoulaye Wade, qui a dirigé le Sénégal de 2000 à 2012, précise qu'il doit "libérer incessamment" la villa pour retourner à sa maison familiale dont la réfection est quasiment terminée. Il se dit convaincu que son successeur Macky Sall "ne verra pas d'inconvénient" à sa proposition, malgré les relations tendues entre Alpha Condé et Macky Sall.

Il a, justement, raison de s'inquiéter car on voit mal Macky Sall autoriser une telle venue sur le sol sénégalais sous sa présidence. Déjà, désigné pour accompagner Alassane Ouattara et Nana Akufo-Addo, rendre visite à Alpha Condé, le 17 septembre, le président sénégalais leur avait fait faux bond en restant, chez lui, à Dakar. Traduction : il ne veut être mêlé ni de près ni de loin à cette gestion de l'Après-Condé.

 

 

Partager

Politique

Le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) a organisé son congrès constitutif, les 16 et 17 octobre 2021.

On sait combien l'aide de la Russie est appréciée d'un président centrafricain qui ne s'en cache pas et le rappelle à l'envi, tout en prétendant ignorer l'existence des mercenaires de la société de

Le choix de Denis Kadima, un proche du président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, pour diriger la stratégique commission électorale malgré le veto de l'épiscopat, pla

Alors qu'elle tente de tourner la page d'une décennie de chaos, une "conférence de soutien à la stabilité de la Libye" est organisée, jeudi, 21 octobre, à Tripoli, en présence de représentants de n