CHILI : Le président écope de 3 500 dollars d’amende pour avoir posé sans masque sur une plage avec une (belle) femme

On ne blague pas au Chili avec la loi. Le président chilien, Sebastian Pinera, a écopé d’une amende de 3 500 dollars après avoir réalisé un selfie avec une belle jeune inconnue, sur une plage. Le chef de l’Etat a enfreint les règles mises en place dans le pays pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Peut-on imaginer la même chose dans un pays africain ? C'est dire que le niveau de démocratie dans d'autres pays du tiers-monde dont le niveau de développement est comparable à ceux d'Afrique est tellement avancé qu'on est obligé de constater que l'Afrique (avec le soutien hypocrite de ses bailleurs de fonds et partenaires de développement) ne fait que reculer. Pour le bien de ces bailleurs de fonds.

 

C’est un selfie qui coûte cher. Vendredi, 18 décembre, Sebastian Pinera (sur notre photo avec sa femme qui est plutôt charmante) a écopé d’une amende de 3 500 dollars pour non-port du masque. ll est en fait accusé d'avoir voulu voir ailleurs. Loin  des yeux de la première dame du Chili. Le président chilien venait de poser au côté d’une jeune inconnue, sur une plage de Cachagua, rapporte Reuters. Le chef de l’Etat a, ainsi, enfreint les règles sanitaires strictes mises en place dans le pays depuis le début de la pandémie de Covid-19.

 

Le selfie de Sebastian Pinera avec une jeune femme a refait surface sur les réseaux sociaux et provoqué la colère de nombreux internautes. Le président a, ainsi, expliqué qu’il se promenait seul sur la plage, près de son domicile, quand il avait été accosté par une inconnue. Sur la photo, on peut voir l’homme sourire devant l’objectif, sans se soucier de la distanciation physique. Il s’est depuis excusé. Le Covid-19 a déjà tué 16 051 personnes au Chili, pour 581 135 cas détectés, selon Reuters.

Par contre, on ne sait pas encore s'il a présenté des excuses à son épouse et si celle-ci les a acceptées.

Les plus populaires